Garantie légale (article 19, paragraphe 4, point 1 GG) | Meilleure assurance protection juridique

I. Aperçu

La garantie légale de l’article 19, paragraphe 4, phrase 1 GG est l’un des prétendus Droits basés sur les processus (Droits fondamentaux de la justice). Outre la garantie légale, cela inclut la garantie du juge statutaire en vertu de l'article 101 GG et les droits fondamentaux de l'article 103 GG. Ce script ne traite que de la garantie légale.

Voir aussi les droits fondamentaux individuels à la justice Schroeder JA 2010, 167.

L’article 19, paragraphe 4, paragraphe 1 de la Constitution ouvre l’usage légal à toute personne qui a été violée par une autorité publique. Pour l’état de droit, cette disposition est d’une importance fondamentale, car elle garantit que les droits subjectifs fondés sur le contenu et contre l’autorité publique seront exécutoires en premier lieu (les "droits utilisables"). Sans la garantie légale, les droits subjectifs matériellement justifiés de la puissance publique n'existaient que sur le papier et constitueraient donc une arme redoutable contre la puissance publique. La garantie légale revêt donc une importance particulière pour l'interprétation et l'utilisation des droits procéduraux (par exemple, ZPO, StPO, VwGO, ArbGG, GVG, etc.). Ces dispositions doivent être interprétées et appliquées de manière à ce que les droits subjectifs matériellement concédés entrent effectivement en vigueur au cours d’un litige.

allusions

Cliquez ici pour développer

Art. 19 (4) phrase 1 GG s'applique uniquement aux violations des droits du public. Une garantie légale en cas d'éventuelles infractions aux offres privées donne le soi-disant. réclamation légale généraleconformément à l'article 2 no. basé sur la loi.

La garantie légale est avant tout une loi de puissancecomprend donc un droit à la justice; La fonction de l’article 19 (4) phrase 1 GG en tant que Droit de la défense (avec une zone de protection hautement standardisée[Ibid[si[Ibid[soRn. 127 f.]), d'autre part, diminue. En outre, l’article 19 (4) contient la phrase 1 GG garantie institutionnelle une juridiction qui remplit le mandat de protection juridique.

Voir. Pieroth / Schlink / Kingreen / Poscher Droits fondamentaux Rn. 1122e Parce que l'art. 19 (4) phrase 1 GG est avant tout un droit au bénéfice, cette fonction est placée au centre pour une évaluation plus approfondie. Article 19, paragraphe 4, phrase 1 GG, veuillez vérifier les points suivants:

exemple d'application

Cliquez ici pour développer

I.

les critères d'admissibilité

premier

quelques-uns

deuxième

Pouvoir public

troisième

violation de la loi

a)

Right i.S.d. Art. 19 (4) phrase 1 GG

b)

Propre droit

c)

violation de la loi

II.

Conséquence juridique si les conditions de qualification sont remplies

premier

Ouverture de la procédure judiciaire

deuxième

Accorder une protection juridique efficace

II. soutien Admissibilité

La garantie légale, je suis. droit à la justice Trois conditions:

1. quelqu'un

Qualifié est "quelqu'un", je suis. toutes les personnes physiques et entités juridiques i.S.d. Art. 19 (3) La Constitution. Après h peut aussi entités juridiques étrangères à l'article 19, paragraphe 4, point 1 GG. Personnes morales de droit public est en contraste fondamentalement pas détectée. Cela découle de leur position fondamentale en tant que personne soumise aux droits fondamentaux. quelque chose autre s'applique uniquement à personnes morales de droit public axées sur les droits fondamentaux (Voir ci-dessus Rn. 96 et suiv.).

2. Violence publique

Art.19 (4) phrase 1 GG suppose en outre qu'un objectif est fixé pouvoir public est présent. Le terme "autorité publique" figure dans la Constitution non seulement à l'article 19, paragraphe 4, phrase 1 GG, mais également à l'article 1, paragraphes 1 et 3, et à l'article 20, paragraphe 2, de la Constitution et à l'art. 93 pièces 1 n ° 4a GG. Par rapport à ces dispositions, en particulier en ce qui concerne l'article 93, paragraphe 1, point 4 bis, l'expression "autorité publique" figurant à l'article 19, paragraphe 4, désigne la phrase 1 GG sous h.M. près conçu:

Alors que sous pouvoir public i.S.d. L'article 93 (1) (4 bis) GG désigne les trois autorités gouvernementales, à savoir les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, subordonnées (voir ci-dessous). Rn. 726), est avec l'autorité publique i.S.d. Art.19 (4) phrase 1 GG après h.M. juste la Exécution signifiait.

Voir. Manssen Loi constitutionnelle II Rn. 771 sq. Leurs actions sont largement capturées.Voir. Pieroth / Schlink / Kingreen / Poscher Droits fondamentaux Rn. 1126e Cela inclut par exemple Adopter des actions administratives, des règlements et des lois et créer de vrais fichiers. Selon la Cour constitutionnelle fédérale, cela inclut le pardon; Néanmoins, il ne devrait y avoir aucun rappel légal contre cela.Voir. BVerfGE 25, 352. Toutefois, la Cour constitutionnelle fédérale en décide autrement en cas d'annulation de la décision de mérite.Voir. BVerfGE 30, 108.

Peu importe que le dirigeant de la société citoyenne ordinaire ou dans une relation juridique particulière (par exemple, 66 f.) Est. La garantie légale de l'article 19, paragraphe 4, paragraphe 1 de la constitution s'applique également aux actes administratifs de droit privé administratif, car l'administration agit à cet égard en droit privé, mais remplit directement des tâches publiques.

la législateur est après h. pas du terme autorité publique i.S.d. Art. 19 (4) phrase 1 GG. Selon la Cour constitutionnelle fédérale, la protection juridique contre les actes législatifs est enfin garantie par les procédures de l'article 93, paragraphes 1 et 4 bis, et de l'art. 100 (1) GG.

Voir. BVerfGE 24, 33. Déterminer les motifs inconstitutionnels de la loi est donc la tâche exclusive de la Cour constitutionnelle. – Après h. est-ce aussi Le système judiciaire ne couvre pasLe terme "tribunal" est principalement déterminé par l’activité factuelle réelle.Voir. BVerfGE (Plénum) 107, 395. La caractéristique d’une activité juridique est généralement la clarification finale et contraignante de la situation juridique dans un différend relatif à des procédures spécialement réglementées.Voir. BVerfGE 103, 111. Ce n'est pas le domaine central traditionnel de l'activité juridique, par exemple. Fournir des informations sur une affaire en cours contre des tiers.Voir. Cour constitutionnelle fédérale NJW 2015, 610.

allusions

Cliquez ici pour développer

Rappelez-vous pour h.M. mot attrape: "L'article 19, paragraphe 4, phrase 1, GG assure la protection de, pas devant le juge! "Pour une meilleure compréhension, clarifiez la raison pour laquelle les tribunaux, conformément à la Coupe du monde, ne sont pas placés devant l'autorité publique à l'article 19.4) phrase 1 GG. conduire à une révision sans fin des décisions de justice, sans qu’une décision de justice ne soit légalisée, mais les décisions de justice doivent entrer en vigueur pour assurer la sécurité et la paix juridiques à l’avenir.

protection avant Toutefois, le juge reçoit des exceptions si le pouvoir judiciaire ne joue pas son rôle typique de décision contradictoire, mais agit en dehors de son activité controversée sur la base d'une réserve légale explicitement normalisée.

Voir. BVerfGE (Plénum) 107, 395.

exemple

Cliquez ici pour développer

O est suspecté d'avoir une action de catalogue i.S.d. Après avoir commis le paragraphe 100a. 2 StPO. L'autorité chargée de l'enquête demandera à l'autorité judiciaire compétente de surveiller et d'enregistrer l'appel téléphonique adressé à O. – Dans cette constellation, le tribunal n'agira pas en sa capacité typique de décision contradictoire, mais pour protéger les droits fondamentaux de l'action demandée. Le tribunal examine les actions requises de l'autorité requise et en assume la responsabilité. Le système judiciaire i.S.d. Article 19 paragraphe 4 phrase 1 GG ouvert.

Voir. BVerfGE (Plénum) 107, 395.

3. Violation

La condition de qualification "violation" est marquée en trois étapes:

a) Loi i.S.d. Art. 19 (4) phrase 1 GG

définition

Cliquez ici pour développer

droit signifie tous les droits subjectifs.

exemple

Cliquez ici pour développer

Droits fondamentaux; les droits publics subjectifs garantis par la loi simple (tels que l'article 75 (1) BauO NW); droits privés.

L'article 19 (4) phrase 1 GG ne justifie pas ces droits, mais présuppose leur existence.

b) Loi actuelle

Selon le libellé, l'article 19 (4) (1) GG suppose que le requérant a été violé "de ses droits". À cette condition limitée, dans un propre droit Étant blessés, les soi-disant associations ou classes populaires sont exclues.

Voir. Pieroth / Schlink / Kingreen / Poscher Droits fondamentaux Rn. 1132e En principe, une association ne peut invoquer les droits de ses membres devant les tribunaux. Cependant, quelque chose d'autre s'applique si une disposition légale le permet expressément, par exemple § 13 GTC.

allusions

Cliquez ici pour développer

En droit simple, l'article 42 (2) de la VwGO contient une disposition qui poursuit le même objectif.

c) infraction

définition

Cliquez ici pour développer

violation de la loi signifie une possibilité concrète de perturbation illégale d'un droit.

Selon le libellé, l'article 19 (4) (1) du GG présuppose qu'il y a effectivement violation des droits. Mais puisque c’est précisément une situation qui doit être clarifiée par les tribunaux, il suffit que opportunité concrète C'est une violation.

Voir. Manssen Loi constitutionnelle II Rn. sept cent soixante dix

III. Conséquences juridiques si les conditions de qualification sont remplies

Si la garantie légale est requise pour l’article 19, paragraphe 4, phrase 1, GG, il en résulte que deux conséquences juridiquescomme vous vérifiez dans l'ordre suivant:

1. Droit d'ouverture

Art. 19 (4) phrase 1 GG ouvert la procèsLe demandeur reçoit ainsi Accès aux tribunaux de l'Etatqui envisage la mesure contestée par l'autorité publique.

définition

Cliquez ici pour développer

Cour d'État est un poste qui répond aux exigences de personnel et d’organisation énoncées aux articles 92 et 97 de la Constitution.

Ceux-ci incluent par exemple toutes les juridictions civiles, pénales et administratives, les cours constitutionnelles de la fédération et des pays; mais pas les tribunaux arbitraux i.S.d. § 1025 et suivants. ZPO ou une partie fait appel à S.D. § 14 loi sur les partis.

L'article 19 (4) phrase 1 GG garantit le droit à un Le contrôle judiciaire le plus efficace dans tous les ordres de process respectifs proposés, i. instances existantes,

Voir. BVerfGE 41, 23. Mais avec l'ouverture du procès est aucune garantie de plainte connecté.Voir. BVerfGE 65, 76.

exemple

Cliquez ici pour développer

F se défend contre un ordre pesant du bureau de l'ordre public. Les lois d'opposition ne requièrent plus d'actes d'opposition. – art. 19 (4) phrase 1 GG garantit à F l'accès au tribunal administratif. F peut intenter un procès devant le tribunal administratif. Le fait qu'il puisse toujours faire appel devant la Cour administrative supérieure et la Cour administrative fédérale n'est pas garanti à l'article 19 (4) (1) GG. Le législateur peut formuler spécifiquement les règles de procédure. Cela inclut par exemple Également pour accéder à des instances supérieures de réalisation de certaines conditions dépendantes (voir, par exemple, les §§ 124, 132 VwGO), si une telle sécurité juridique et un acte ordonné de l'administration de la justice et, partant, de la réalisation de la protection juridique servent également.

Voir. BVerfGE 10, 264.

2. Autorisation d'une protection juridique effective

En plus d'ouvrir le procès, le paragraphe 1 de l'article 19 de l'article 19 (4) offre une protection juridique efficace.

Voir. BVerfGE 84, 34 – Loi sur les enquêtes. Cela consiste en un Examen fondamentalement complet et efficace de l'autorité publique sous attaque.Rechercher une protection juridique facile contre la gestion d'un règlement BVerfGE 115, 81; dans l'interprétation et l'application de concepts juridiques indéterminés en matière de contentieux administratif BVerfGE 129, 1; pas en matière de droit privé, cf. BVerfGE 116, 135. Une protection juridique efficace, par exemple, exige que l'acte de violence publique maîtrisé soit adéquat et évalué juridiquement en termes réels et juridiques,Voir. BVerfGE 61, 82 – Sasbach. que les tribunaux interprètent les possibilités qui leur sont offertes conformément au droit procédural pertinent, par exemple pour déterminer les faits, de sorte qu'un examen de fond des questions posées soit possible et que l'objectif procédural poursuivi par le législateur puisse donc être atteintVoir. Cour constitutionnelle fédérale NStZ 1995, 449.par un tribunal remplissant une obligation de juridiction publiqueVoir. Cour constitutionnelle fédérale (K) LKV 2005, 116. etc. Pour assurer une protection juridique efficace, un problème essentiel doit toujours être mis en œuvre.Voir. BVerfGE 110, 77. U.U. En outre, une protection juridique préventive doit être fournie jusqu'à présent et éventuellement.Voir. Manssen Loi constitutionnelle II Rn. sept cent quatre vingt cinq Le défendeur du tribunal doit faire la supposition nécessaire des faits dans le procès préliminaireVoir. Cour constitutionnelle fédérale (K) NVwZ 2004, 1112. et prendre les mesures appropriées pour garantir une décision rapide et rapide.Voir. Cour constitutionnelle fédérale (K) Acc. 3.8.2011 – 2 BvR 1739/10 – juris. Dans le cadre d’une procédure de protection juridique préliminaire, l’affaire peut être exemptée, du moins par des inconvénients graves et déraisonnables imminents.Voir. Cour constitutionnelle fédérale (K) NZS 2009, 674. La personne concernée doit avoir accès aux fichiers appropriés.Voir. BVerfGE 101, 106 pour les événements nécessitant le secret.

Art. 19 (4) phrase 1 GG en exige un protection juridique efficace également contre le procèsLa violation du principe du droit d'être entendu (article 103 (1) de la Constitution) dans le cadre d'une procédure judiciaire doit d'abord être corrigée par la Constitution de droit professionnel avant que le Tribunal constitutionnel fédéral puisse être saisi. Le législateur doit mettre en place des recours extraordinaires équivalents pour "l'auto-exécution des tribunaux" dans les règlements de procédure.

Voir. BVerfGE (Plénière) 107, 395 – Audience. Selon la convention plénière de la cour constitutionnelle fédérale, cette loi est notamment destinée à: mis en œuvre par l'introduction du § 152a VwGO.

Comment avoir une garantie protection juridique?


Assurance de sécurité juridique : trois formes de garanties
L’assurance de sécurité juridique assure des coûts de procédures ou apporte des services, en cas de différend ou de litige opposant l’assuré à un tiers en vue, notamment : de défendre ou être l’assuré, avant ou pendant une procédure ; de défendre l’assuré contre une réclamation dont il est l’objet ; d’obtenir réparation à l’amiable, ou devant les tribunaux si nécessaire, du problématique survenu.
La plupart des garanties de protection juridique garantissent l’ensemble des membres de la famille ( conjoint, enfants et, le plus souvent, toute personne résidant habituellement dans la famille ).
La protection juridique couvrant un secteur d’intervention. L’objet de ce type de garantie est de couvrir les événements, conflits ou litiges se rapportant à un secteur de la santé précis et dénommé. Il existe beaucoup de domaines d’intervention : santé, incidents corporels, habitation, auto, consommation… Par exemple, pour une garantie en ce qui concerne les litiges liés à l’achat, la location ou la livraison d’un bien ou à la mauvaise exécution d’un service, c’est une protection juridique « consommation » qu’il ira de prendre.
La protection juridique générale
Il s’agit de la garantie la plus très large proposée par l’assureur qui définit précisément son étendue, soit positivement en renseignant la liste des domaines couverts, soit négativement en renseignant la liste des exclusions. Dans ce dernier cas, tous les domaines sont par base couverts à l’exception de ceux mentionnés dans les exclusions. Cette garantie couvre la plupart des litiges de la vie quotidienne. Elle peut également comprendre la garantie défense pénale et recours suite à un accident.

La meilleure garantie protection juridique pour vous épauler en cas de demande de réparation.

4.5 (84%) 20 votes