frais de justice et procédures | Assurance protection juridique

Juin 2019

Certaines polices d'assurance offrent une protection juridique aux souscripteurs. Si l'étendue de l'assistance varie selon les offres, la couverture légale peut parfois soutenir la représentation et la défense de la personne assurée dans le cas d'une procédure judiciaire engagée par ou contre cette dernière. En pratique, ce type de contrat est souvent appelé "appel de la défense".

Conditions d'abonnement

Une garantie de protection juridique peut être contractée par une compagnie d’assurance dans le cadre d’un contrat spécifique. Mais cette garantie peut également être intégrée à des contrats plus généraux tels que:

L'étendue de la garantie

Selon les clauses du contrat, la garantie peut consister en une simple assistance sous forme de conseil juridique fourni par téléphone à l’assuré. Il peut également être beaucoup plus étendu et couvrir la prise en charge des coûts en cas de désaccord entre l’assuré et un tiers.

Frais juridiques supportés

Les coûts juridiques liés à la protection juridique comprennent les coûts des experts et des procédures. En pratique, ils concernent principalement les honoraires d'avocats et d'huissiers de justice. Ce soutien peut concerner des procédures dans lesquelles la personne assurée est en demande ou en défense. La garantie peut être étendue aux litiges concernant un membre de la famille (conjoint, enfants, …) ou les personnes vivant avec l'assuré en général.

Cas d'exclusion

Les clauses du contrat peuvent prévoir certaines exclusions de la garantie. La protection juridique peut donc être limitée aux critères de prise en charge. En pratique, ces limites peuvent notamment être établies selon:

  • différends spécifiques, alors que les contrats se réservent souvent la possibilité de faire appel
  • des limites territoriales
  • limiter le montant des frais de justice ou d'avocat.

Il est donc essentiel que chaque personne assurée vérifie soigneusement les termes de son contrat.

La procédure à suivre en cas de désaccord

Lorsqu'un litige est en cours, la personne assurée doit d'abord informer le service juridique de son assureur. Si vous avez déjà engagé une action en justice (par exemple, en désignant un expert) avant de notifier votre sécurité, vous devrez peut-être payer vous-même.

L’assuré est libre de choisir l’avocat de son choix. La compagnie d'assurance ne peut pas nommer quelqu'un sur place. Si vous ne connaissez pas d'avocat, vous pouvez toutefois demander à votre assureur de vous en proposer un en envoyant une demande écrite.

Dans tous les cas, l'assuré est obligé de négocier directement avec les honoraires de l'avocat.

Produit en collaboration avec des professionnels juridiques et financiers, sous sa direction


Fonctionnement de la garantie sécurité juridique
La garantie sécurité juridique est valable à la fois dans le cadre d’une action en justice engagée par l’assuré et par-dessus le marché lorsque celle-là est engagée à son encontre.
L’article L. 127-1 du Code des assurances prévoit que cette aide peut être produite pour tout type de procédures : pénale, civile, administrative. Avant toute chose, il est par conséquent conseillé déclarer un sinistre auprès de son assureur afin de pouvoir profiter de cette garantie. Est apprécié comme sinistre, au sens du Code des assurances « le refus qui est opposé à une réclamation dont l’assuré est l’auteur ou le destinataire ». La protection peut alors se traduire par l’assistance d’un service juridique qui aide l’assuré lors d’une négociation amiable pré contentieuse. Cette assurance permet aussi l’attribution de fonds à un avocat, le paiement de dépenses d’expertise et plus grandement les frais de procédure.

Points à examiner
La protection juridique ne vous remboursera pas les dommages que vous avez subis. dès lors, vous devez normalement pouvoir compter sur vos autres assurances : assurance auto, assurance incendie, assurance de famille… Si vous êtes tenu responsable, vous ne devrez pas non plus payer votre contravention. S’il s’avère que vous étiez déjà au commun de conseils cruciales pouvant entrainer l’intervention de votre assurance ( dans une phase ultérieure ) au moment de prendre la police, votre service d’assurance n’interviendra pas. Il n’y a habituellement pas de franchise, mais il n’est cependant pas rare de se voir inspirer un montant minimum avant que la sécurité juridique ne puisse effectivement intervenir ( palier d’intervention ).
Soyez au courant des restrictions anciennes. Ainsi, les coûts d’avocat sont en général limités. Si vous ne le savez pas, vous pouvez subitement avoir de mauvaises surprises. Les différends en matière de divorce et de construction ont leurs propres modalités. En tant que preneur d’assurance, vous avez des obligations vis-à-vis de votre assureur protection juridique : communiquer la majoritée des données qui peuvent interagir sur l’évaluation du risquenl’informer dès qu’un activité pouvant donner lieu à son intervention se produit l’informer directement de la véracité de circonstances pouvant augmenter le risque de conflit

La meilleure assurance protection juridique pour vous aider en cas de demande de réparation.

4.1 (78%) 21 votes