Un économiste paraguayen insiste pour "garantir le droit à la protection sociale" | Meilleure assurance protection juridique

Lors d'un séminaire sur la protection sociale et l'équité fiscale organisé cette semaine à Asuncion, Serafini Efe a déclaré: "La loi nous obligera à examiner tous les secteurs qui n'entrent pas dans le système de protection avec le cadre institutionnel actuel et qui nous obligeront à réfléchir. stratégies différentes pour l'ensemble de la population ".

L'économiste, chercheur au Centre d'analyse et de prolifération de l'économie paraguayenne (Cadep), a évoqué les populations qui ne bénéficiaient pas de prestations de l'Etat et dont la situation économique les empêchait de payer pour ces services, telles que les femmes sans emploi ou les jeunes au chômage.

"Notre système de sécurité sociale est basé sur le travail formel, et dans paraguay Une grande partie de la population travaille seule ou est un professionnel indépendant ou dans l'agriculture familiale … Ensuite, ils n'ont pas la possibilité d'entrer, dit Serafini.

Par conséquent, il a insisté sur l'importance de "garantir le droit à la protection sociale" dans un premier temps, puis d'examiner les moyens de le réaliser, car ces programmes ont besoin d'un financement, qui peut être atteint grâce à une meilleure assemblée.

"C’est un problème réglementaire et financier, nous ne pouvons pas légiférer avec un taux d’imposition de 13%. Vous pouvez générer correctement, mais s’il n’ya pas de financement, la loi ne fonctionne pas non plus. Nous devons penser à créer des systèmes et comment financer en même temps, dit-il.

Serafini a suggéré de suivre "les preuves empiriques internationales selon lesquelles moins de 20% de la pression fiscale, aucun pays n'a évolué" et de mettre en œuvre des modifications du système fiscal pour: paraguay si le pays veut "financer le développement".

"Nous devons nous concentrer davantage sur les impôts directs, car, tout comme la structure fiscale est extrêmement injuste et que nous partons de la classe moyenne, souvent pour financer la classe supérieure", a déclaré le chercheur Cadep.

L'économiste prévient qu'il est urgent de prendre ces mesures car la croissance actuelle du pays, à un taux de 4%, "n'a aucun impact sur la réduction" de la pauvreté.

"La conception (politique publique) n'est pas difficile, en fait, nous avons des lois, des politiques, des programmes, tout est dans les journaux … ce qui est plus difficile, c'est de financer un conflit de redistribution, des gens qui ont de l'argent, qui résolvent leurs problèmes et qui n'ont pas besoin de l'État Ne pas vouloir payer des impôts, et c'est fondamentalement le problème, a-t-il déclaré.

Serifini a également fait appel au "sens de la solidarité nécessaire lorsqu'un pays est construit entre tous" pour sensibiliser les citoyens au paiement des taxes et impôts au profit de ceux qui ne dépendent pas du "système de santé national ou de l'éducation du système public", car leur pouvoir d'achat louer une assurance privée ou étudier à l'étranger.

Comment choisir une assurance protection juridique?


Assurance de sécurité juridique : trois formes de garanties
L’assurance de protection juridique gère des frais de procédures ou fournit des services, en cas de différend ou de litige opposant l’assuré à un tiers en vue, notamment : de défendre ou sembler l’assuré, avant ou lors d’ une procédure ; de défendre l’assuré contre une réclamation dont il est l’objet ; d’obtenir rénovation à l’amiable, ou devant les tribunaux si nécessaire, du dommage rencontré.
La plupart des garanties de sécurité juridique assurent la totalité des membres de la famille ( conjoint, enfants et, parfois, toute personne résidant habituellement dans la famille ).
La sauvegarde juridique couvrant un secteur d’intervention. L’objet de ce type de garantie est de couvrir les événements, conflits ou litiges se rapportant à un domaine précis et dénommé. Il y a de nombreux domaines d’intervention : santé, accidents corporels, habitation, auto, consommation… Par exemple, pour une garantie concernant les litiges liés à l’achat, la location ou la livraison d’un logement ou à la mauvaise exécution d’un service, c’est une sécurité juridique « consommation » qu’il conviendra de souscrire.
La protection juridique générale
Il s’agit de la garantie la plus large proposée par l’assureur qui définit précisément son étendue, soit positivement en indiquant le listing des secteurs couverts, soit négativement en indiquant le listing des exclusions. Dans ce dernier cas, tous les domaines sont par idée couverts à l’exception de ceux mentionnés dans les exclusions. Cette garantie couvre la plupart des litiges de la vie de tous les jours. Elle peut également comprendre la garantie défense pénale et recours suite à un accident.

La meilleure protection juridique pour vous protéger en cas de litige.

4.3 (75%) 78 votes