Cas juridiques> Assurance de protection juridique | Meilleure garantie assurance protection juridique

Règlement judiciaire

Si la réclamation, dans le cas de l’assurance de protection juridique, est appelée un "cas juridique", une procédure particulière s’applique à l’assuré et à la compagnie d’assurance:

1. Conditions de l'assuré à la compagnie d'assurance

la Déclaration de sinistre d'une compagnie d'assurance à la compagnie d'assurance (aussi "mentions légales") devrait se produire immédiatement, mais pas plus tard que 2 ans:

  • voir Certifiable
    • justifiée [vgl. VVG 38 Abs. 1]
  • Formulaire de constat de dommage
    • Forme libre (orale, écrite, par e-mail, conclusion, etc.)
    • Utilisation / Conseils
      • Notification écrite préalable, au plus tard à la livraison de la fiche de synthèse et / ou des pièces du procès
  • Exigences pour la compagnie d'assurance ou le courtier d'assurance de protection juridique
    • Exemple de formulaire de réclamation
  • temps
    • Promptitude (assez tôt ou tard)
      • Importance du cas particulier
      • Présence d'indications indiquant un besoin de protection juridique
    • Les compagnies d’assurance ne font aucune objection si le besoin de conseil ou de substitution se fait sentir plus tard

2. Traitement des dommages chez la compagnie d'assurance

la Traitement des réclamations auprès de la compagnie d'assurance (aussi "cas juridique") Suit le modèle ou la procédure habituelle de traitement des demandes d’indemnisation avec les sociétés d’assurance, qui essaie de conserver la demande dans la maison le plus longtemps possible et de la décider par règlement. Si cela présente également un intérêt pour l'assuré et si un avocat externe a les meilleures options en matière de réclamation ou de défense, il doit être examiné chaque cas dans un cas particulier.

Détail des deux variantes de traitement

3. Les obligations de l'assurance

la Obligations d'assurance doit permettre à la compagnie d’assurance de prendre des mesures adéquates en ce qui concerne la réclamation ou la défense des réclamations, en tenant compte d’un bon rapport coût / bénéfice ou du risque de traitement:

  • Obligation de coopérer avec l'assuré [VVG 39 Abs. 1]
    • information
    • Assistance en identifiant les circonstances dans lesquelles l'événement assuré s'est produit
    • documents qui fournissent
  • Atténuation sonore de l'avocat
    • La compagnie d'assurance de protection juridique a besoin d'informations
      • Décisions d'accompagnement / de procédure
      • Déclarations relatives aux réclamations
    • Un avocat externe doit tenir la compagnie d’assurance à jour
      • Fournit des informations
      • Livraison de documents
        • Copie de la correspondance à l'assuré, à la contrepartie et inversement
        • slips
        • commande la ligne de processus
        • les décisions de justice
        • etc.
      • Accords de procédure, y compris pour toute négociation ou accord de conciliation
  • comparer l'état de préparation
    • Besoin d'une compagnie d'assurance et d'un assuré pour éviter des processus longs, longs et coûteux
    • Accord sur la négociation et établissement des paramètres de négociation
    • Comparaison des conséquences des accords de coûts et de compensation
      • Coûts liés aux chances et aux risques des deux parties
      • Commun et / ou orienté solution
        • Les frais de justice sont de moitié, sur l'assuré et les frais de la contrepartie
        • Active les coûts de fixation
  • frais de fête
    • En cas d’événement assuré, l’assuré cède à l’assuré ou traite l’indemnité accordée par le tribunal ou la rembourse à perte.
  • Pro memoria: frais de justice
    • dans le cas de l'assuré en matière civile
      • les frais de justice sont à la charge de la contrepartie sous-jacente [vgl. ZPO 106 Abs. 1]
      • Dans le cas où l'assuré agit en tant que demandeur, le cabinet d'avocats a une demande de remboursement du traitement du dépôt versé par lui.
    • dans le cas de la personne assurée dans le procès civil
      • Les frais de justice – indirectement – sont à la charge de l'assureur [vgl. ZPO 106 Abs. 1]

Comment opter une assurance protection juridique?


La garantie « protection juridique » vous permet d’être représenté et défendu par votre assurance dans une procédure de justice.
Elle peut aussi vous permettre d’être informé ou intervenir pour trouver une solution amiable dans un litige qui vous oppose un tiers. C’est le cas, par exemple, si vous êtes en conflit avec un voisin (ou avec un commerçant qui vous a vendu un service ). Elle peut aussi agir en votre nom devant la justice, notamment dans 2 genres de situations : si vous réclamer rénovation auprès d’un tiers pour un préjudice que vous estimez avoir subi, ou si vous devez vous défendre, car un tiers estime avoir subi un problématique dont vous êtes responsable.

Auprès de qui demander des devis d’assurance sécurité juridique ? Plusieurs types d’acteurs se partagent le marché de l’assurance sécurité juridique. Il s’agit notamment : des assureurs, des institutions bancaires, des mutuelles. dans certains cas, il faudra, pour avoir un devis personnalisé, vous déplacer en agence après avoir pris rendez-vous. Dans d’autres, vous pourrez contacter un conseiller par mobile ou demander à être rappelé, comme par exemple auprès de la Caisse d’Épargne. Plus rarement, les prix des options de sécurité juridique proposées seront affichés directement par les assureurs sur leur site. C’est par exemple le cas pour la GMF, qui mentionne le tarif de sa option de base ( depuis 6, 64 euros mensuellement ) sur la page dédiée au produit. Il sera également parfois possible de réaliser votre simulation de tarif vous-même en remplissant un questionnaire en ligne, mais il vous faudra redire l’opération à chaque fois que vous désirez un nouveau devis.

La meilleure garantie protection juridique pour vous aider en cas de litige.

4.7 (92%) 42 votes