Nous voulons que le Venezuela soit libéré de la Russie et de Cuba | Assurance décès directeur général

Le chargé d'affaires de l'ambassade des États-Unis, James Story, a déclaré que son pays continuait d'appuyer la lutte du Venezuela pour restaurer la démocratie. "Nous voulons un Venezuela souverain et indépendant, libre de toute influence de Cuba et de la Russie, capable de déterminer son propre destin", a-t-il souligné.

Lors d'une conférence de presse mardi sur Internet, Story a confirmé que le principal outil utilisé par le gouvernement américain à cette époque contre le régime de Nicolás Maduro était les sanctions, affirmant qu'elles seraient chaque fois plus fortes.

"Nous continuons à soutenir le président par intérim, Juan Guaidó. L'outil le plus puissant est les sanctions, qui vont augmenter. Nous avons puni 14 entreprises et personnes corrompues. Nous continuerons à faire passer le message afin de dire clairement à ces Vénézuéliens qu'ils ont accordé Nous veillons à ce que l’influence sur les personnes soit minimale, mais maximale sur les personnes qui soutiennent le régime ", at-il déclaré.

La conférence de presse officielle a coïncidé avec l'autre mégapapo qui a presque tout le pays dans le noir. À cet égard, Story a noté que, malgré ce que dit le régime, les États-Unis n’ont rien à faire. "Les pannes d'électricité se poursuivront, non pas parce que nous en sommes responsables, mais parce que le système électrique ne fonctionne plus en raison de l'incapacité du régime à le maintenir et à l'optimiser. Avec une cyberattaque, il est très peu probable qu'un système analogique soit utilisé", a-t-il déclaré.

– Le Nacional a publié la lettre que vous avez tirée sur le bureau avant de partir. Pensez-vous qu'il reviendra et le retrouvera au même endroit où il l'a laissé, sans qu'on lui dise ce qu'ils font dans son bureau?

– Je pense que nous serons de retour au Venezuela et que ce sera un nouveau pays où il y aura de la place pour tout le monde. Ce que l’Assemblée nationale souhaite, et le président provisoire, Juan Guaidó, sont le Venezuela pour tous, et non pour des gagnants et des perdants. Notre engagement est total. Je suis sûr que nous serons de retour bientôt, et je trouverai la lettre dans mon bureau quand je serai partie, à côté de la Constitution du Venezuela. Parce que le Venezuela est votre constitution. J'ai l'impression que le Venezuela est plus fort qu'un régime.

Pourquoi contracter une ?


L’Homme clé se définit comme toute personne détenant un rôle capitale dans le mécanisme de l’entreprise. Chaque entreprise doit recenser ses caractères clés selon sa situation.

Le risque assuré consiste en la perte pécuniaire consécutive au décès ou à l’incapacité de « l’homme clé » assuré (seule l’incapacité d’une durée au minimum égale à 3 mois est prise en compte indique l’administration). L’indemnisation de la structure doit être établie en utilisation de la perte d’exploitation subie (exemple : outil d’un taux d’un taux de marge brute à la diminution du CA constaté.

L’entreprise doit perdre définitivement la disposition des primes versées (le contrat ne peut pas consacrer de nécessaire si le risque ne se réalise pas à son échéance, et même valeur de rachat)

L’assurance homme-clé

Vous-même ou l’un de vos partenaires joue une responsabilité primordiale d’homme-clé dans la vie de votre entreprise ?

Si, pour de multiples raisons d’incapacité temporaire, d’invalidité permanente, totale ou de décès, cette ou ces personnes deviennent temporairement ou durablement indisponibles, et si cette indisponibilité met en péril le fonctionnement, voire la pérennité de l’entreprise, l’assurance professionnelle homme-clé protège votre société en compensant votre perte de CA.

À la totalité des entreprises composées au minimum de 2 personnes, dont l’une est l’homme-clé : le dirigeant d’entreprise et au moins un salarié.

L’homme-clé peut être par exemple un collaborateur détenant un savoir-faire obligatoire ou un dirigeant validé dans une petite ou moyenne entreprise.

La meilleure assurance homme clé pour vous assister en cas de décès de dirigeant en entreprise et pallier les préjudices causés avec un versement .

4.2 (76%) 79 votes