Assurance immobilière Fonds commun français (BFM) | Assurance Crédit

Assurance des biens

Pourquoi souscrire une assurance hypothécaire? Pour compenser l'incapacité de l'emprunteur à rembourser son crédit contre le risque vie (décès, perte d'autonomie complète et irréversible et incapacité totale de travail). Dans ces différentes situations et selon les termes du contrat d'assurance, l'assurance prend en charge le remboursement de l'hypothèque restant dû à la banque.

Avez-vous un plan immobilier? Avec la Banque Française Mutualiste (BFM), vous faites un choix de solution d’assurance (1) réellement adaptée à votre hypothèque (2) (en association avec Société Générale). Pour votre sécurité, prenez une assurance hypothécaire attrayante. En raison d'une situation difficile non couverte par une assurance, le capital résiduel est traité comme une dette qui est transférée au passif du bien en cas de décès ou qui reste à la charge de l'emprunteur et éventuellement de l'emprunteur dans les autres cas. C'est pourquoi il est très important d'examiner soigneusement la conformité de l'assurance de l'emprunteur afin de protéger le souscripteur (ou ses bénéficiaires) de certains risques.

Pour les prêts hypothécaires, la sécurité de l'emprunteur est obligatoire quels que soient la durée et le montant du crédit. Dans tous les cas, l’assurance couvre au moins 100% du montant du capital emprunté. En présence de nombreux emprunteurs, l'emprunteur et le codébiteur doivent être couverts à 100% au moins, que ce soit dans chaque tête ou dans une tête, ou en en distribuant à 100% aux deux têtes. Assurez-vous d'être plus en sécurité en vous inscrivant au groupe d'assurance de l'emprunteur (1), qui est souscrit auprès des fonds communs de placement de la fonction publique et de BFM.

BFM est la banque des représentants du secteur public.

Aujourd'hui, plus de 1 000 000 de clients, agents du secteur public et / ou membres de leurs sociétés mutuelles d'assurance font confiance au BFM et s'identifient aux valeurs de reconnaissance mutuelle qu'ils ont créées.

BFM distribue son offre bancaire via le réseau de la Société Générale, avec 2 200 agences. Les employés de la fonction publique ont ainsi accès à un prêt spécial et offrent des économies à des prix attractifs. Le BFM s'appuie également sur un réseau d'environ 6 000 correspondants dans les mutuelles pour promouvoir son offre aux adhérents mutuels.

Ouvrez un compte bancaire en plus de financer un grand marché ou simplement préparer l’avenir, empruntez à des prix concurrentiels ou trouvez un financement adapté à vos besoins. BFM est la banque qui vous aide à mettre en œuvre vos projets.

Assurance des biens

La souscription d'une assurance emprunteur est nécessaire pour se protéger contre certains risques de la vie lors de la souscription d'un prêt hypothécaire (2). L’assurance prêt hypothécaire est obligatoire quels que soient la durée et le montant du crédit. Visitez notre page spéciale pour plus d'informations à ce sujet(1) proposé par BFM.

La souscription à l'assurance hypothécaire permet d'indemniser l'emprunteur pour le paiement de son crédit compte tenu des spécificités de la vie (décès, perte totale et irréversible d'autonomie et incapacité de travail totale): si l'un de ces cas se produit et selon aux termes du contrat d'assurance, l'assurance couvre le remboursement du capital restant dû à la banque. Avez-vous un plan immobilier? BFM et son associé, Société Générale, vous proposeront l'hypothèque (2) la mieux adaptée à votre travail. Chez BFM, vous pouvez souscrire une assurance prêt hypothécaire à un prix attractif. En cas d'accident de la vie ou d'une situation difficile non couverte par l'entreprise d'assurance, le capital restant dû est traité comme une créance restant dans les dettes du bien en cas de décès ou au détriment de l'emprunteur et éventuellement du co-créancier, dans les autres cas .

C'est pourquoi il est important d'examiner attentivement la garantie de l'emprunteur (1), qui couvrira le remboursement du capital restant dû à la banque.

Cette garantie couvre la totalité du capital initial. En présence de nombreux emprunteurs, l'emprunteur et le codébiteur doivent être couverts à 100% au moins, soit dans chaque tête, soit dans une tête, ou répartis à 100% dans les deux têtes. Pour emprunter plus sûrement, pensez à la banque du secteur public BFM.

Assurance de l'assurance immobilière

Avec la sécurité de l'emprunteur BFM (1), empruntez plus paisiblement! L'accès au crédit hypothécaire est obligatoire: en cas de décès du (des) co-emprunteur (s) du prêt ou de perte totale et irréversible d'autonomie ou en cas d'incapacité de travail et si les termes du contrat d'assurance sont respectés, l'assurance couvre le remboursement du capital restant dû à la banque.

BFM propose un prêt de groupe (1) à un prix attractif. Lorsqu'un achat immobilier à crédit et confronté à une situation difficile qui ne sera pas supportée par la compagnie d'assurance, le capital est considéré comme une dette qui reste dans les obligations de propriété en cas de décès ou de l'emprunteur et d'un co-emprunteur possible. Par conséquent, il est important de veiller à conserver l'assurance de l'emprunteur (dans BFM, nous proposons un contrat d'assurance de l'emprunteur (1) couvrant le risque de décès, de perte totale et irréversible d'autonomie et d'incapacité de travail totale), car il protège le souscripteur (ou les héritiers). de) un certain nombre de risques et couvre la totalité du capital initial.

Pour les prêts hypothécaires (2), l’assurance emprunteur est obligatoire quels que soient la durée et le montant du crédit. En présence de nombreux emprunteurs, l'emprunteur et le codébiteur doivent être couverts à 100% au moins, soit dans chaque tête, soit dans une tête, ou en distribuant cette somme à 100% aux deux têtes.

Pour emprunter plus paisiblement, pensez à la banque d’agents du secteur public: la BFM. Pour plus d'informations, visitez notre page dédiéeassurance emprunteur.

Assurance hypothécaire

Grâce à l'assurance prêt BFM (1), vous pouvez emprunter plus sereinement! L'accès à l'assurance prêt hypothécaire est obligatoire pour qu'en cas de décès du souscripteur ou de perte totale et irréversible d'autonomie ou en cas d'incapacité de travail et de respect des conditions du contrat d'assurance, l'assurance restitue le capital restant à la banque.

Si vous avez un plan immobilier, BFM, en association avec Société Générale, est en mesure de vous proposer la solution la plus appropriée pour un prêt immobilier (2). Sachez que toute personne qui contracte un prêt immobilier doit souscrire une assurance prêt hypothécaire quels que soient la durée et le montant du prêt. La souscription à une police d’assurance pour prêts au logement permet de remédier au défaut (supérieur) de l’emprunteur de rembourser son crédit contre le risque vie (décès, perte d’autonomie totale et irréversible et incapacité de travail totale).

Face à une situation difficile non couverte par la compagnie d'assurance, le capital est considéré comme une dette qui reste dans le passif du bien en cas de décès ou à la charge de l'emprunteur et du co-créancier éventuel dans les autres cas. C'est pourquoi il est important de bien réfléchir à la souscription d'une assurance emprunteur, car elle protège les souscripteurs (ou leurs bénéficiaires) d'un certain nombre de risques. Cette garantie couvre la totalité du capital initial du prêt hypothécaire et, en présence de nombreux emprunteurs, emprunteurs et co-assurés, doit être couverte à 100% au moins, soit dans chaque tête, soit dans une tête, voire à 100% dans chaque tête.

Charger plus sécurisé avec BFM. Pour plus d'informations, visitez notre page dédiéeassurance emprunteur.

Quelle assurance de prêt immobilier choisir ?



Pour réaliser de véritables économies sur son prêt immobilier, il est important de bien regarder le coût de son assurance de prêt immobilier. En moyenne, les clients divisent par deux leurs cotisations d’assurance grâce au changement de l’assurance emprunteur. Que vous soyez sur le point de prendre une assurance ou que vous souhaitiez changer, il existe deux options : – soit discuter l’assurance-groupe (et/ou le crédit) souscrite avec la banque initiale – soit changer de banque et dans ce cas, poser une délégation d’assurance prêt immobilier pour le nouveau prêt.

Le changement d’assurance prêt immobilier vous permettra non seulement de tomber vos cotisations mais aussi de connaître une nouvelle situation si votre état de santé change ou si la pratique d’un métier à risque n’est plus d’actualité, avec cette méthode, vous pouvez alors économiser la surprime d’assurance qui vous avait été instaurée.

Un nantissement se résume à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des investissements financiers ou, habituellement, un contrat d’assurance-vie : ce processus permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de l’emprunteur, le remboursement du prêt étant accomplie depuis ce fonds. Deux cas de est sont envisageables : Vous êtes déjà titulaire d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du prêt sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront virées mensuellement par l’emprunteur seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est est établi par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle se trouve être adaptée aux revenus de celui qui prend le prêt.
Ainsi le taux d’endettement est adapté à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de l’emprunteur.
Pourquoi préférer ce type d’assurance par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat d’assurance, en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, sont beaucoup plus simples et rapides à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou réelles ( exemple : hypothèques ) promises par le tome IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est donc privilégié depuis de nombreuses années par les commerces de crédit.

Le taux rêvé pour votre assurance crédit aura un fort impact sur le coût global de votre projet immo.