Comment payer moins pour la sécurité de votre emprunt? | Meilleur Taux Assurance

VN: F [1.9.22_1171]

Vote: 0.0 /5 (0 votes)

Avec les réductions de taux d’intérêt observées ces dernières années, de nombreux emprunteurs ont renégocié leur prêt au logement. Et, en ce qui concerne la sécurité de l'emprunteur, les textes légaux qui le permettent, vous avez les moyens de réduire le coût total de votre prêt hypothécaire en rendant le jeu compétitif. Vous pouvez réellement économiser beaucoup d’argent sur votre assurance prêt. Mais pas seulement! Vous pouvez également améliorer votre couverture en fonction de votre situation.

Payez moins pour la sécurité de l'emprunteur grâce à l'assurance individuelle

C’est souvent le cas, les contrats d’assurance individuels sont meilleur marché que les polices d’assurance des banques. En moyenne, il existe une économie de 30 à 40 euros par mois pour les emprunteurs âgés de 30 à 40 ans. Ainsi, sur 10 à 20 ans de remboursement du prêt, cela peut représenter une économie allant jusqu'à 10 000 €, sans réduire les garanties.

Afin de bien évaluer les économies potentielles, en décidant de modifier le contrat, il est recommandé d'utiliser un simulateur de prêt en ligne. En quelques minutes seulement, après avoir rempli un mini formulaire, vous verrez les prix facturés par les différents assureurs en fonction du profil que vous avez fourni précédemment. L'économie mondiale est vraiment importante. Pour trente, il est possible de payer moins, avec des garanties égales, de 30 à 70% selon les situations. Pour 40/50 ans, on peut s'attendre à des économies de 10 à 40%, notamment pour un crédit nouvellement enregistré.

Profitez d'une meilleure couverture avec des garanties personnalisées

Des offres d'assurance prêt ont été contractées il y a un certain nombre d'années avec des banques souhaitant être compensées en prix par rapport aux prix actuels. En plus des taux d’intérêt, dans la récente assurance emprunteur individuel, les garanties sont mieux définies et les exceptions moins nombreuses. Économiser de l'argent et une meilleure couverture est une bonne chose. Il est en effet certain que l’épargne mais la perte des garanties n’est pas une bonne stratégie. Il est important de rappeler que pour pouvoir changer d’assurance prêt hypothécaire, il est nécessaire que les garanties du nouveau contrat soient égales à celles du contrat proposé ou du contrat en cours. Notez également que les garanties des contrats d’assurance individuelle sont généralement plus étendues et mieux adaptées aux polices d’assurance collective.

Adaptation du contrat à sa situation

La police d’assurance collective des banques couvre les clients de la même manière. Ainsi, cela ne permet pas d’adaptation. Pour un emprunteur confronté à un problème de santé, pratiquant un sport à risque ou avancé, la solution consiste à choisir la mission de l’assurance, à créer une concurrence entre assureurs alternatifs, qualifiés dans des régimes de retraite adaptés à chacun.

2 bonnes raisons de conserver votre assurance emprunteur actuelle

1 – Si vous avez dépassé la première moitié de votre remboursement de crédit, il est fort probable que vous ne souhaitiez pas modifier l'offre d'assurance, d'autant plus que vous êtes plus âgé, ce qui entraîne une hausse des taux.

2 – Si vos conditions médicales n'ont pas évolué dans la bonne direction depuis la signature du contrat d'assurance-prêt initial, vous constaterez des prix plus élevés ou des exceptions significatives. N'oubliez pas non plus qu'une fois la police de l'emprunteur signée, vos garanties vous protègent dans les mêmes conditions, peu importe ce qui vous arrive au fil du temps. Changer d'assurance signifierait partir de zéro, en fonction de la situation actuelle.

Quelle assurance crédit, et à quel taux choisir ?



Pour réaliser de véritables économies sur son prêt immobilier, il est capital de bien regarder le coût de son assurance de prêt immobilier. En moyenne, les clients divisent par deux leurs cotisations de mutuelle grâce au changement de l’assurance emprunteur. Que vous soyez sur le point de souscrire une assurance ou que vous souhaitiez changer, il existe deux possibilités : – soit discuter l’assurance-groupe (et/ou le crédit) souscrite avec la banque initiale – soit changer de banque et dans ce cas, mettre en place une délégation de mutuelle prêt immobilier pour le nouveau prêt.

Le changement d’assurance prêt immobilier vous permettra non seulement de tomber vos cotisations mais également de prendre en compte une nouvelle situation si votre état de santé change ou si la pratique d’un métier à risque n’est plus d’actualité, de cette manière, vous pouvez alors économiser la surprime de mutuelle qui vous avait été vérifiée.

Un nantissement se résume à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des financements financiers ou, dans la plupart des cas, un contrat d’assurance-vie : cette procédure permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de l’emprunteur, du prêt étant effectué depuis ce fonds. Deux cas de figure sont envisageables : Vous êtes déjà possesseur d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du prêt sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous accorde le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront versées tous les mois par celui qui emprunte seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est est établi par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle est ajustée aux revenus de l’emprunteur.
Ainsi le taux d’endettement est conforme à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de de l’individu qui contracte le crédit.
Pourquoi préférer ce type de mutuelle par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat d’assurance, en cas de défaillance de l’emprunteur, sont beaucoup plus simples et rapides à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou réelles ( exemple : hypothèques ) promises par le livre IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est ainsi privilégié depuis de nombreuses années par les établissements de crédit.

Le meilleur taux pour votre assurance de crédit aura un fort impact sur le coût global de votre achat immobilier.