Crédit renouvelable – LCL Banking and Insurance | Meilleur Taux Assurance

Pourquoi souscrire à un crédit renouvelable?

  • Vous pouvez utiliser votre crédit renouvelable pour financer des achats, de petits travaux, des vacances ou des dépenses imprévues.
  • Votre crédit renouvelable ne vous coûte rien tant qu'il n'est pas utilisé. De plus, l'abonnement à la solution de crédit renouvelable est gratuit.
  • Les paiements mensuels peuvent être personnalisés en fonction de votre budget. Vous pouvez les changer si vous le souhaitez1.
  • Une fois les fonds mis à disposition, vous les utilisez sans preuve dans la limite du montant que vous avez reçu.

Comment fonctionne un crédit renouvelable?

  • La solution de crédit renouvelable est réservée aux personnes âgées de 18 ans et plus et vous acceptez le fichier chez LCL. Le montant, à concurrence de 21 500 €, est défini en fonction de votre situation personnelle.
  • Ce crédit vous est attribué pour une année renouvelable.
  • Dès que votre conseiller ou votre conseiller en a convenu, votre crédit sera réglé le quinzième jour après la signature de votre contrat ou le huitième jour si vous demandez une mise en œuvre rapide.
  • Vous pouvez choisir entre deux méthodes de remboursement2 : Vous définissez le paiement mensuel ou vous choisissez le paiement mensuel par défaut, défini par LCL.
  • Les quantités disponibles sont réduites à chacune de vos utilisations et sont reconstituées au fur et à mesure de vos remboursements.
  • Vous pouvez utiliser votre crédit renouvelable en effectuant un virement sur un compte de dépôt via téléphone, Internet, smartphone, email ou agence, et en utilisant également la carte de crédit Visa renouvelable.3 lors des paiements aux commerçants et des retraits en espèces aux distributeurs automatiques de billets.

+ LCL:

Vous pouvez profiter de l'option de flexibilité du Trésor5, qui permet, dans la limite des fonds propres disponibles, d'effectuer des virements automatiques de votre crédit renouvelable vers votre compte de dépôt, s'il s'agit du débiteur au-delà de votre autorisation de découvert.

Comment le montant de mon crédit renouvelable est-il calculé?

Le montant du crédit est défini en fonction de vos besoins et en termes de revenus, de dépenses et de capacité de remboursement.

Puis-je assurer mon crédit renouvelable?4

Oui, vous pouvez assurer votre solution de crédit renouvelable. Cette assurance est facultative. Le coût, calculé sur le capital restant, dépend des montants utilisés. Vous avez deux options:

  • Décès, perte totale et irréparable d'autonomie et pic de travail.
  • Décès, perte totale et irréparable d'autonomie, pertes d'emplois et pertes d'emplois.

Puis-je modifier les conditions de remboursement en cas de besoin?

Vous avez la possibilité de modifier vos conditions de remboursement:

  • Vous pouvez modifier le montant des paiements mensuels1 ;
  • Vous pouvez transférer deux paiements mensuels non consécutifs par an6 ;
  • Vous pouvez recevoir un remboursement total ou partiel à tout moment, conformément à la loi.

Puis-je choisir librement le montant de mes paiements mensuels?

Oui, vous avez le choix du montant du paiement mensuel2 Mais il ne peut pas être inférieur au paiement mensuel standard, défini par LCL, pour éviter des délais de retour trop longs.

Suis-je autorisé à changer?

En plus de la période légale de 14 jours calendaires, vous devez revenir à votre engagement sans justification, ni pénalité comptable, vous disposez de 30 jours à compter de la date de signature du contrat pour vous changer et ceci, sans preuve. LCL vous remboursera les frais que vous avez éventuellement reçus, à condition que vous n'ayez pas utilisé les fonds jusqu'à un remboursement par produit et par an. Passé ce délai, vous pourrez toujours annuler votre contrat, via un remboursement anticipé, dans les conditions prévues par celui-ci.

Quelle assurance emprunteur choisir ?



Aucun texte obligatoire ne prévoit la contrainte de souscription à une assurance dans le cadre d’un emprunt financier. Sur le base, il est donc possible de recourir à un prêt exempte de toutes assurance. Mais en pratique, les banques imposent cette façon de faire afin d’être certain d’être remboursées quels que soient les événements qui pourraient arriver. En effet, si celui qui prend le prêt se trouve dans une situation d’incapacité à rembourser la crédit, que cela soit de nature professionnelle ( chômage ) ou bien en relation avec son état de santé ( accident ), ou bien encore en cas de décès, l’assurance emprunteur sera là pour sécuriser la banque en remboursant le reste de la créance.

Un nantissement consiste à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des investissements financiers ou, habituellement, un contrat d’assurance-vie : cette façon de faire permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, le remboursement du prêt étant accomplie à partir de ce fonds. Deux cas de figure sont envisageables : Vous êtes déjà titulaire d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du prêt sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous accorde le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront virées mensuellement par celui qui emprunte seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est déterminé par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle est adaptée aux revenus de l’emprunteur.
Ainsi le taux d’endettement est approprié à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de de l’individu qui contracte le crédit.
Pourquoi préférer ce type d’assurance par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat d’assurance, en cas de défaillance de l’emprunteur, sont beaucoup plus simples et vifs à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou véritables ( exemple : hypothèques ) promises par le livre IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est donc privilégié depuis de multiples années par les établissements de crédit.

Le taux rêvé pour votre assurance crédit aura des conséquences très positives sur le coût global de votre achat immobilier.