Assurance crédit | RS-comptables | Assurance Emprunteur

Le conseil financier est l’outil idéal pour gérer l’ensemble du cycle actif-crédit et offre divers avantages à l’entreprise, énumérés ci-dessous.

L’assurance-crédit protège l’entreprise car:

  • Prévient le risque d'insolvabilité de ses clients: l'assuré dispose d'un service d'analyse et de suivi de la clientèle extrêmement professionnel qui permet la résolution des limites de crédit personnelles de chaque acheteur;
  • protège l'entreprise contre la perte de crédit
  • fournit un soutien pour le recouvrement de crédits non sollicités.

Facilite la croissance des ventes en tant que:

  • permet d'accéder à de nouveaux marchés, en particulier à l'étranger;
  • augmente la capacité d'augmenter le nombre de clients;
  • permet l'utilisation d'extensions pour augmenter les ventes sans demander de garanties financières supplémentaires.

Optimiser la gestion financière en tant que:

  • Améliore la qualité du solde et du fonds de roulement
  • Utilisez les bonnes conditions de paiement pour vos clients
  • Certifie les pertes

Les entreprises assurées sont plus solides, leur stabilité financière est meilleure avec des flux de trésorerie constants, une clientèle choisie et une croissance plus saine.

Grâce à la contribution de l'un de nos courtiers en assurances spécialisés, nous pouvons identifier la meilleure solution contractuelle pour toutes les entreprises, même les plus petites, avec un chiffre d'affaires supérieur à 100 000 € par an.

Il incombe à l’intermédiaire de toujours assister le client assuré tout au long de la gestion du contrat d’assurance.

Quelle assurance emprunteur choisir ?



Pour réaliser de véritables économies sur son prêt immobilier, il est capital de bien repérer le coût de son assurance de prêt immobilier. En moyenne, les clients divisent par deux leurs cotisations de mutuelle grâce au changement de l’assurance emprunteur. Que vous soyez sur le point de prendre une assurance ou que vous souhaitiez changer, il existe deux possibilités : – soit négocier l’assurance-groupe (et/ou le crédit) souscrite avec la banque initiale – soit changer de banque et dans ce cas, installer une délégation de mutuelle prêt immobilier pour le nouveau prêt.

Le changement d’assurance prêt immobilier vous permettra non seulement de tomber vos cotisations mais aussi de prendre en compte une nouvelle situation si votre état de santé change ou si la pratique d’un métier à risque n’est plus d’actualité, avec cette méthode, vous pourrez alors économiser la surprime de mutuelle qui vous avait été vérifiée.

Un nantissement revient à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des financements financiers ou, fréquemment, un contrat d’assurance-vie : ce processus permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, du prêt étant effectué à partir de ce fonds. Deux cas de est sont possibles : Vous êtes déjà titulaire d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du prêt sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront versées chaque mois par l’emprunteur seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est déterminé par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle se trouve être ajustée aux revenus de celui qui prend le prêt.
Ainsi le taux d’endettement est approprié à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de de l’individu qui contracte le crédit.
Pourquoi privilégier ce type d’assurance par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat de mutuelle, en cas de défaillance de l’emprunteur, sont beaucoup plus simples et adaptés à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou réelles ( exemple : hypothèques ) prévues par le livre IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est donc privilégié depuis de multiples années par les commerces de crédit.

Le taux rêvé pour votre assurance crédit aura un bel impact dégressif sur le coût global de votre projet immo.