Les femmes paient-elles leur hypothèque plus chère que les hommes? | Meilleur Taux Assurance

Avisofi, le courtier hypothécaire immobilier, commentant une étude réalisée par un prêteur d'assurance comparable la révélant L'accès au crédit serait défavorable aux femmes par rapport aux hommes. Cette conclusion s’explique par la combinaison de plusieurs facteurs, à savoir: différences de salaire et de statut et une décision de la Cour de justice des Communautés européennes en 2012 visant à interdit l'inclusion du genre dans le calcul du montant des primes d'assurance.

Une différence de salaire de 12,8% dans un poste et une expérience similaires

Inégalité homme femme crédit immobilierCette étude réalisée par la compagnie d'assurance emprunteur Magnolia.fr couvre plus de 5 532 souscripteurs d'un contrat d'assurance prêt en 2018. forte inégalité entre hommes et femmes dans l'accès aux hypothèques. Les chiffres montrent une différence de salaire significative entre hommes et femmes de l'ordre de 25%. Pondérée en fonction du poste, du temps de travail et de l'expérience, cette salaire différent observée entre l'homme et la femme est réduite à 12,8%.

Le ratio d’endettement est principalement calculé sur le revenu, Cette différence de salaire affecte inévitablement la capacité des femmes à emprunter qui est mathématiquement plus pauvre que les hommes. En outre, le statut est généralement inférieur à celui des hommes sur le lieu de travail (14,7% des femmes cadres contre 20,5% des hommes) et les interruptions de carrière sont plus fréquentes en raison d'un congé de maternité ou d'un congé parental.

Ainsi, selon l'étude, les hommes célibataires peuvent prétendre emprunter en moyenne 174 337 € contre 165 674 € pour les femmes célibataires. De plus, les femmes sont obligées d'emprunter plus longtemps que les hommes, soit 221 mois en moyenne contre 190 pour les hommes, ce qui signifie un crédit plus élevé, de l'ordre de 1,76% pour les femmes contre 1,60% pour les hommes.

Une assurance prêt plus chère pour les femmes

La deuxième leçon de cette étude est la révélation de l'effet pervers de la décision prise en 2012 par la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE), qui interdit le calcul du principe d'assurance par sexe. Jusque-là, les femmes, considérées comme présentant des profils de risque moins élevés, bénéficiaient de primes d'assurance plus élevées que les hommes. Cette partie du tarif – qui était justifiée par le fait que les femmes sont moins chères pour l'assurance que les hommes – est donc illégale aujourd'hui.

Donc pas seulement Les femmes ne peuvent plus bénéficier de droits préférentiels sur leurs primes d'assurance mais ceux-ci se révèlent être dans plus cher dans le contexte d'une hypothèque. Les femmes qui empruntent seules paient en moyenne 4 931 euros d'assurance contre l'emprunteur contre 4 589 NOK pour les hommes, soit un taux moyen de 0,172% contre 0,16%. La décision de la CJCE contribue donc à accroître le fossé entre les emprunteurs masculins et féminins.

Une découverte partagée dans une moindre mesure par Avisofi

Commentant les résultats de cette étude, Avisofi, une agence immobilière, estime que, sur certains dossiers de prêt en solo que les courtiers du réseau ont dû traiter, il existe des différences importantes de rémunération et de statut entre les hommes. et les femmes, mais pas dans de telles proportions. Le signe le rappelle Les experts d'Avisophilia ne diffèrent évidemment pas entre les hommes et les femmes pour le traitement des fichiers.

Créer un email de surveillance

Quelle assurance de crédit choisir ?



Aucun texte obligatoire ne prévoit l’obligation de souscription à une assurance dans le cadre d’un emprunt financier. Sur le principe, il est par conséquent envisageable de faire appel à un prêt sans assurance. Mais dans la pratique, les établissements bancaires imposent cette façon de faire afin de s’assurer d’être remboursées quels que soient les événements qui arriver. En effectivement, si celui qui prend le prêt se trouve dans une situation d’incapacité à rembourser la crédit, que ce soit de nature professionnelle ( chômage ) ou bien en relation avec son état de santé ( accident ), ou bien encore en cas de décès, l’assurance emprunteur sera là pour protéger la banque en remboursant le restant de la créance.

Un nantissement consiste à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des placements financiers ou, habituellement, un contrat d’assurance-vie : cette façon de faire permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de l’emprunteur, du prêt étant effectué à partir de ce fonds. Deux cas de est sont envisageables : Vous êtes déjà possesseur d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du crédit sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront virées mensuellement par l’emprunteur seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est est établi par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle se trouve être ajustée aux revenus de celui qui prend le prêt.
Ainsi le taux d’endettement est adapté à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de l’emprunteur.
Pourquoi privilégier ce type de mutuelle par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat de mutuelle, en cas de défaillance de l’emprunteur, sont beaucoup plus simples et adaptés à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou véritables ( exemple : hypothèques ) augurées par le livre IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est ainsi privilégié depuis de nombreuses années par les établissements de crédit.

Le meilleur taux pour votre assurance de crédit aura des conséquences très positives sur le coût global de votre achat immobilier.