Un changement automatique sans faille fera-t-il baisser les coûts d'assurance? Cela dépend de qui vous êtes. | Assurance Crédit

La nouvelle loi sur l'assurance automobile signée par le gouverneur Gretchen Whitmer laisse beaucoup de questions sur ce qu'il adviendra du coût de l'assurance.

Les législateurs à la Chambre des représentants et au Sénat ont approuvé mardi un changement de loi afin de corriger ce qui aurait, selon eux, entraîné une augmentation temporaire des coûts de l'assurance.

Eric Lupher est président du Citizens 'Research Council of Michigan. Il a dit que le législateur avait tellement avancé sur les changements législatifs que les compagnies d'assurance essayaient encore de comprendre les ramifications.

"Vous savez, c'est le prix à payer pour faire quelque chose si vite", dit Lupher. état le mercredi. "Le gouvernement est censé travailler lentement, examiner les suggestions et recueillir les avis et voir comment différentes personnes sont touchées, et je ne pense pas que quiconque soit au service de toutes les circonstances lorsque les choses se précipitent."

Quand on lui a demandé si les changements auraient un impact significatif sur le coût de l'assurance, Lupher aurait pu le dire. Il note que c'était le but des modifications de la loi. La nouvelle loi interdit aux assureurs de prendre en compte un certain nombre de facteurs non déterminants: sexe, niveau d'éducation, état civil, si vous êtes propriétaire d'une maison, votre profession, votre cote de crédit et votre code postal. Lupher dit que si vous bénéficiez de facteurs non déterminants, vous ne pouvez pas économiser de l'argent. Mais si ces méthodes de fixation des prix ont un impact négatif sur vous, il vous dit que vous allez économiser de l'argent.

"Certains vont gagner, et d'autres vont perdre, mais nous ne le savons pas encore. C'est tellement nouveau", a-t-il déclaré. "Il faudra un certain temps pour que la poussière se dépose afin que nous puissions savoir où nous en sommes et où" nous devons. "

Vous pouvez entendre toute l'entretien avec Eric Lupher.

Quelle assurance crédit, et à quel taux choisir ?



Aucun texte obligatoire ne prévoit la contrainte de souscription à une assurance dans le cadre d’un emprunt financier. Sur le base, il est donc possible de faire appel à un prêt exempte de toutes assurance. Mais dans la pratique, les institutions bancaires imposent cette façon de faire pour être certain d’être remboursées quels que soient les événements qui pourraient arriver. En effectivement, si l’emprunteur se trouve dans une situation d’incapacité à rembourser la dette, que cela soit de nature professionnelle ( chômage ) ou bien en relation avec son état de santé ( accident ), ou aussi en cas de décès, l’assurance emprunteur sera là pour sécuriser la banque en remboursant le restant de la créance.

Le nantissement ou solution de placement

Le taux le plus avantageux pour votre assurance prêt immo aura un bel impact dégressif sur le coût global de votre acquisition.