assurance | Meilleur Taux Assurance

Les banques offrent une couverture d’assurance à ceux qui contractent un emprunt hypothécaire.
L'assurance habitation protège l'emprunteur et ses héritiers des risques habituels liés à ce type de transaction et assure la tranquillité d'esprit pour le remboursement du capital au prêteur.

Les plus communs sont:
– couverture vie (également appelé MTC): protège le ménage de l'emprunteur (conjoint, enfants et généralement des héritiers légaux) par un décès prématuré.
– La couverture pour l'incendie et l'explosion du bâtiment: garantit le créancier (la banque qui fournit le prêt immobilier) contre le risque d’incendie ou d’explosion de la propriété qui ira à l’hypothèque. Ce ne sont pas des cas très courants, mais l’institution a toujours besoin de ce type d’assurance pour le client qui peut se prévaloir de la proposition de la banque ou choisir le produit d’une autre société en combinant un emprunt obligataire en faveur de l’institution qui paie l’emprunt. Le prix de cette couverture dépend de la valeur de reconstruction (différente de la valeur de marché) du bâtiment.
– La couverture pour Protection de la responsabilité civile contre d'éventuels dommages causés à des tiers par des biens immobiliers (par exemple: perte de la machine à laver inondée juste à côté, une tuile qui tombe sur quelqu'un, etc.).
– La couverture de l'emprunteur en cas de perte d'emploi pour ceux qui ont le contrat en tant qu'employé. Cette couverture dure au maximum 10 ans et prévoit un nombre spécifique de versements pouvant être conservés au moment de la perte d'emploi (en général 12 au maximum pour chaque événement et jusqu'à 3 incidents pendant la durée du prêt).
– La couverture pour invalidité totale temporaire en raison d'un accident pour les travailleurs indépendants.
– La couverture pour hôpital pour cause de maladie chez ceux qui ne travaillent pas (femmes au foyer, retraités, chômeurs en général).

Ces trois dernières couvertures sont spécifiques à l'emprunteur et sont fusionnées en un seul produit appelé KPI (Acronyme de "Creditor Protection Insurance"). Lorsque la stratégie d'indicateur de performance clé est combinée à l'espérance de vie (TCM), nous parlons généralement d'un produit appelé KPI Complete.
D'autres garanties peuvent être demandées par le désir de l'emprunteur d'étendre les garanties du bien acheté (protection contre le vol de contenu, protection contre les dommages matériels, tels que les meubles, etc.).

Quelle assurance crédit, et à quel taux choisir ?



L’assurance de prêt immobilier pour le prêt à taux zéro ; Le PTZ est limité aux acheteurs qui font l’acquisition de leur première résidence principale, si et seulement si leurs ressources ne dépassent pas un certain plafond. Il peut s’agir d’un logement neuf ou d’un logement ancien faisant l’objet de travaux. Le montant de ce prêt varie selon l’endroit où se trouve le bien en question. de toute manière, le PTZ ne peut pas financer l’intégralité d’un achat immobilier. Il vient en effectivement compléter d’autres types de financement : prêt bancaire, prêt certifié, prêt d’accession sociale, etc. Toutefois, il est envisageable de choisir 2 institutions bancaires différentes pour contracter d’un côté un PTZ, et de l’autre un prêt principal.

Un nantissement revient à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des placements financiers ou, fréquemment, un contrat d’assurance-vie : cette procédure permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, le remboursement du prêt étant accomplie à partir de ce fonds. Deux cas de est sont envisageables : Vous êtes déjà possesseur d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du crédit sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront virées mensuellement par celui qui emprunte seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est est établi par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle se trouve être adaptée aux revenus de l’emprunteur.
Ainsi le taux d’endettement est adéquat à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de de l’individu qui contracte le crédit.
Pourquoi préférer ce type d’assurance par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat d’assurance, en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, sont beaucoup plus simples et rapides à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou réelles ( exemple : hypothèques ) augurées par le livre IV du code civil. C’est pour cela que le contrat de mutuelle emprunteur est donc privilégié depuis de multiples années par les commerces de crédit.

Le taux rêvé pour votre assurance crédit aura un fort impact sur le coût global de votre acquisition.