Comment l'assurance-crédit peut-elle vous aider? / Assurer mon chiffre d'affaires / Notre offre | Assurance Emprunteur

Comment fonctionne l'assurance-crédit?

Il s’agit d’un outil efficace de gestion des risques financiers qui protège l’entreprise des pertes résultant du non-paiement des comptes débiteurs.
L’assurance crédit garantit que votre entreprise n’est pas affectée par des erreurs imprévues d’un ou de plusieurs de vos clients; C'est aussi un outil pour vous aider à gérer les risques.
  • L'accès à l'expertise en crédit et à la connaissance du marché d'un leader mondial de l'assurance crédit,
  • évaluation professionnelle efficace de la santé financière de vos clients,
  • indemnisation pour sinistres non réglés,
  • services de recouvrement globaux disponibles pour recouvrer les dettes impayées des acheteurs partout dans le monde

Comment l'assurance-crédit peut-elle vous aider?

Quelles sont les conséquences des factures impayées pour votre activité?

25% des faillites sont dues à des factures impayées

Vous autorisez le paiement de vos clients chaque jour. Comme il s’agit d’une manière courante de faire des affaires, vous ne pouvez pas évaluer les risques que vous courez.

Mais que se passe-t-il si un client échoue? Dans le cas où une entreprise ferme? Lorsqu'un gouvernement interdit soudainement les ordres de paiement ou la dévaluation de la monnaie?

Vous n’avez peut-être jamais vécu l’une de ces situations auparavant, mais sachez que 25% des faillites sont dues à des factures impayées.

Quel est le pourcentage de factures impayées dans votre actif total et méritez d'être protégées?

Et vous Connaissez-vous l'impact d'une facture impayée?

La simulation ci-dessus montre que votre entreprise a une marge bénéficiaire de 5% un revenu supplémentaire sur
500000 doit générer pour la perte d’une créance impayée de 50000 pour pouvoir récupérer.

Quelle assurance emprunteur choisir ?



Aucun texte obligatoire ne prévoit la contrainte de souscription à une assurance dans le cadre d’un emprunt financier. Sur le principe, il est donc envisageable de faire appel à un prêt sans assurance. Mais dans la pratique, les banques imposent cette procédure afin d’être certain d’être remboursées quels que soient les événements qui pourraient arriver. En effectivement, si celui qui prend le prêt se trouve dans une situation d’incapacité à rembourser la dette, que cela soit de nature perso ( chômage ) ou bien en relation avec son état de santé ( accident ), ou encore en cas de décès, l’assurance emprunteur sera là pour protéger la banque en remboursant le restant de la créance.

Un nantissement revient à apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, des investissements financiers ou, souvent, un contrat d’assurance-vie : cette façon de faire permettra à la banque d’être remboursée en cas de défaillance de l’emprunteur, du prêt étant accomplie depuis ce fonds. Deux cas de est sont envisageables : Vous êtes déjà possesseur d’une assurance-vie qu’il suffira de nantir en faveur de la banque prêteuse – il faut au minimum 40% du prêt sollicité. Vous ouvrez un nouveau contrat lors du montage du crédit immobilier auprès de la banque qui vous accorde le prêt. La valeur du contrat et les sommes qui seront versées mensuellement par celui qui emprunte seront calculées par l’établissement bancaire en accord avec le client.
Quel est le montant et la durée d’un prêt hypothécaire ?
Le montant d’un prêt hypothécaire est est établi par l’expertise de la valeur du patrimoine immobilier. Il est compris entre 50 et 70% de la valeur du bien, ce montant est donc restreint. Une durée maximum comprise selon les Banques entre 12 et 20 ans pour un crédit amortissable. Elle est ajustée aux revenus de l’emprunteur.
Ainsi le taux d’endettement est adapté à sa capacité de remboursement mais la fin du crédit doit aboutir avant les 90 ans de l’emprunteur.
Pourquoi préférer ce type d’assurance par rapport à un autre type de garantie ( sûreté réelle, sûreté personnelle ) ? Les garanties du contrat de mutuelle, en cas de défaillance de celui qui prend le prêt, sont beaucoup plus simples et vifs à mettre en œuvre que des sûretés personnelles ( exemple : cautionnement ) et ou réelles ( exemple : hypothèques ) augurées par le tome IV du code civil. C’est pour cela que le contrat d’assurance emprunteur est ainsi privilégié depuis de multiples années par les établissements de crédit.

Le taux le plus avantageux pour votre assurance prêt immo aura des conséquences très positives sur le coût global de votre projet immo.