Assurance crédit, quand et pourquoi | Assurance Prêt Immo

Assurance crédit, quand et pourquoi

Les petites, moyennes et grandes entreprises risquent chaque jour de faire faillite en Italie et de perdre tout espoir en l'avenir des affaires. Est-il possible pour un client de ne pas payer une facture lorsque les débiteurs accumulent comment compenser les résultats? La réponse est donnée par une police spéciale réservée aux entreprises, appelée assurance-crédit.

Tout d’abord, en ce qui concerne le recouvrement de créances, l’assurance-crédit reconnaît certaines compensations pour dettes d’entreprise. De la même manière que l’assurance automobile, habitation et vie, lorsque le dommage survient, l’entreprise est indemnisée. Ces assurances, moyennant le paiement d’une prime mensuelle ou annuelle, couvrent les risques commerciaux en améliorant la qualité de la gestion de l’entreprise et en minimisant le risque de faillites imprévues, c’est-à-dire des pertes de paiement de la part de clients ou de partenaires. En outre, il existe des lignes directrices qui – étant donné la garantie du recouvrement des montants, facilitent l’accès aux prêts aux entreprises.

En outre, l'avènement de la politique de crédit "Bâle II" joue un rôle de premier plan, car cet instrument, avec d'autres éléments, peut affecter l'évaluation financière et financière de l'entreprise, améliorer l'évaluation globale et son impact positif sur les établissements de crédit et les établissements bancaires.

Il est donc dans l’intérêt de l’entreprise de fournir les biens et les services offrant une couverture maximale du risque par le contrat d’assurance, afin de réduire les pertes commerciales liées aux opérations de crédit – c’est-à-dire à des conditions différées – sans préjudice de la suspension de la garantie en cas de créances du débiteur et des non-créances. la collecte de la valeur.

En Italie, il y a quelques années, SACE S.p.A. – contrôlée par le ministère des Finances – elle était le seul gestionnaire d'assurance à moyen terme à couvrir les risques politiques et commerciaux, avec des produits destinés à soutenir l'exportation de l'industrie italienne (dépôts, garanties, coûts de production). Actuellement, grâce à la mondialisation des marchés, les nouveaux opérateurs (Atradius, Euler Hermes, Coface) sont confrontés à ce type de couverture et gagnent des parts significatives d'un secteur non réglementé par des événements commerciaux.

Les caractéristiques de la "politique de crédit" sont représentées par sa structure distinctive qui en fait un produit complexe, dont les avantages et / ou les inconvénients dépendent d'une lecture attentive des conditions générales du contrat et du véritable intérêt du contractant pour une telle garantie d'assurance.

Lors de l'affectation de la garantie à l'opération commerciale, les compagnies d'assurance prennent le risque de non-paiement.

La politique de crédit est susceptible de représenter – si elle est correctement appliquée – un instrument de gestion du crédit d'entreprise valable, également d'un point de vue financier (transfert de droits résultant de la politique), propre à faciliter les échanges commerciaux de contractants réduisant les risques.

Le contrôle constant des paiements et la comparaison des résultats des transactions commerciales internationales, rapportés par toutes les personnes assurées, permettent aux compagnies d'assurance de formuler l'évaluation d'un pays, d'un secteur d'activité ou d'un seul opérateur. Le flux de données gérées et traitées par les opérateurs financiers et bancaires permet de calibrer et de partager les expositions sur les ventes de manière dynamique et rapide.

La crise des marchés mondiaux, ainsi que la nécessité de vendre les entreprises
Sans une analyse minutieuse et professionnelle de leurs clients, c’est souvent la cause
fraude (voir Ortomercato di Vittoria) ou des pertes importantes causant parfois des "dommages" irréparables. Il est donc crucial, pour une croissance solide de l’entreprise, de tirer parti de ce type de couverture d’assurance qui «aide» l’entreprise dans ses activités quotidiennes.

TAG InsuranceBasilea IICredit gagne des marchés sur le marché des fruits et légumes

Quelle assurance de crédit choisir ?



L’assurance de prêt immobilier pour le prêt à taux zéro ; Le PTZ est réservé aux acquéreurs qui font l’achat de leur première résidence principale, si et seulement si leurs ressources ne dépassent pas un certain plafond. Il peut s’agir d’un logement neuf ou d’un logement ancien faisant l’objet de travaux. Le montant de ce prêt change en utilisation de le lieu où se situe le bien concerné. dans tous les cas, le PTZ ne peut pas financer l’intégralité d’un achat immobilier. Il vient en effet compléter d’autres genres de financement : prêt bancaire, prêt agréé, prêt d’accession sociale, etc. Toutefois, il est envisageable de choisir 2 institutions bancaires différentes pour contracter d’un côté un PTZ, et de l’autre un prêt principal.

Le nantissement ou solution de placement

Le meilleur taux pour votre assurance de crédit aura des conséquences très positives sur le coût global de votre achat immobilier.