Comment effectuer la garantie de 10 ans | Assurance Rénovation


Comment faire la garantie de 10 ans

Téléchargez cette feuille de calcul gratuite au format pdf

  • Écrit par des professionnels
  • Une escorte pas à pas
  • La liste du matériel si nécessaire

Télécharger la fiche

Vous rencontrez des défauts dans la construction de votre maison ou à la suite de travaux de charpente? Exécuter la garantie de dix ans: il fonctionne pendant 10 ans après la date de livraison. Tout développeur de projet est en fait juridiquement responsable des dommages qui compromettent la puissance de l’œuvre ou l’affectent sur l’une de ses composantes ou sur l’un de ses équipements, la rendant ainsi inappropriée. destination (article 1792 du code civil).

Vous trouverez dans cette fiche pratique comment faire la garantie de dix ans.

Améliorer la garantie de dix ans

La sécurité de dix ans est obligatoire (Article L.241-1 du code des assurances) pour chaque constructeur.

Nous entendons par le fabricant:

  • un architecte, un entrepreneur, un technicien ou toute personne avec qui vous avez un contrat relatif à une construction ou à un travail indivis du projet.
  • qui, à la fin, vend une œuvre qu’il a construite ou construite.

exemple : Si vous faites votre propre maison, vous êtes responsable envers l'acheteur, dans les 10 ans de sa construction, avec une garantie de 10 ans.

Le critère de la gravité du dommage est nécessaire pour l'application de la garantie de 10 ans. Cependant, il n'y a pas de référentiel de gravité.

Rien ne vous empêche de déclarer des dommages d'assurance, ce qui permettra d'évaluer si la garantie de 10 ans doit être jouée.

Les dommages peuvent concerner:

  • nouvelles constructions;
  • pour traiter ceux qui existent, à condition qu’ils aient une certaine importance (lifting, grand toit de réhabilitation …) et qu’ils soient intégrés au projet de manière à être indivisibles.

2 Prenez des précautions pour jouer à la garantie de dix ans

Certaines précautions doivent être prises pour vous permettre d'exécuter la garantie de 10 ans.

Rédiger un rapport d'acceptation de projet

La réception du projet a lieu entre l'entreprise et vous (propriétaire). Ceci est pour compiler un fichier avec la liste des perturbations que vous pouvez voir.

La garantie de 10 ans peut être activée dans les 10 ans suivant la réception du travail, ce qui vous permet d’avoir une date précise.

Séparer la garantie de finition parfaite et celle de dix-sept ans

Seules les fausses couches de dix ans survenues depuis la réception sont couvertes.

Celles que vous avez notées dans la réserve à la réception des projets ne sont pas couvertes par la garantie décennale: c'est la garantie de l'achèvement parfait à mobiliser dans l'année qui suit la réception du projet.

Consultez le dossier pratique Ooreka

Télécharger le document Ooreka

Quelle assurance dommage ouvrage choisir ?


Qui doit prendre l’assurance sinistres ouvrage ? Le maître d’ouvrage, c’est-à-dire toute personne ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire, de vendeur ou de mandataire du propriétaire du logement, fait procéder aux travaux. nnLe promoteur immobilier ou le vendeur. Il doit prendre cette assurance au bénéfice des propriétaires successifs. la loi concerne les promoteurs aussi bien professionnels qu’occasionnels.
Le maître d’ouvrage
Il est en question s’il parle directement avec l’architecte et l’entrepreneur ou s’il bâti sa maison lui-même. Le constructeur de maisons individuellesnLa loi l’oblige à préciser, dans le contrat de construction conclu avec le chef d’ouvrage, la référence de l’assurance sinistres ouvrage. À manque d’obtention de cette assurance dans le délai prévu par le contrat de construction de individuelle, toutes les sommes versées doivent être remboursées au maître d’ouvrage. Le prêteur ne peut émettre une offre de prêt sans avoir vérifié que le contrat inclus les mentions obligatoires relatives à cette assurance.
Comment déclarer le sinistre à votre service d’assurance dommages-ouvrage ? nPour mettre en loisir votre assurance dommages-ouvrage, vous devez absolument déclarer le sinistre à votre service d’assurance, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme des crevasses ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à compter de la survenance ou de la connaissance du problématique, pour le déclarer. a défaut, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Votre déclaration d’incendie doit a minima compter : – Le numéro du contrat de mutuelle et une fois le moment venu, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage cassé, – L’adresse de l’ouvrage cassé, – La date de la livraison ou à manque, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des dommages, – La copie de la mise en demeure adressée au constructeur si les dommages apparaissent pendant l’année de parfait achèvement.

Professionnel de l’ouvrage, votre assurance civile vous incombe : soyez sécurisésgrâce aux produits et aux simulations proposées par Expert Annonce !

Assurance décennale étanchéité
Vous êtes une société exerçant les travaux d’étanchéité, un auto-entrepreneur ou artisan, couvreurs, bardeurs, façadiers, revêtisseurs-étanchéistes, Plombier, carreleur, maçonnerie, charpentier, maitre d’œuvre profitez de toute l’expérience de notre expert perso. L’Assurance décennale est un contrat de base qui répond à la contrainte légale de l’Assurance prévue par la loi n°78-12 du 4 janvier 1978 incomplète à la responsabilité civile décennale dans le secteur de la construction de bâtiment et travaux publics. Le contrat vous permet contre les problèmes pécuniaires des responsabilités que vous encourez dans l’exercice de vos ateliers reconnues, c’est une garantie qui prend en compte les spécificités de votre profession libérale en garantissant notamment les sinistres causés aux tiers et votre responsabilité civile exploitation.
Garantie décennale dommage-ouvragenL’assurance dommage-ouvrage doit obligatoirement être souscrite par le client de travaux de construction ou de gros oeuvre. beaucoup des assureurs de particuliers, comme la Maaf, proposent ce type de contrat. Elle couvre les dégâts relatifs à la garantie décennale et permet au client de ne pas attendre que le tribunal reconnaisse la responsabilité du maître d’oeuvre. nGarantie décennale du vice cachénTrois conditions sont attendues pour qualifier un manque de vice caché. Il ne doit pas être apparent, il doit être antérieur à la cession et doit rendre le bien impropre à sa destination. Pour un immeuble de moins de dix ans, ces défauts sont couverts par la garantie décennale. nQue couvre la garantie décennale ? La garantie décennale couvre les dégâts qui compromettent la stabilité de l’ouvrage ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. Et, en terme de logement, ceux qui le rendent inhabitable.
Garantie décennale et toiture.
Les avaries portant sur la toiture seront couvertes dès lors qu’elles nuisent à l’étanchéité et entrainent des infiltrations d’eau.