Abrogation d'opposition à un juge en l'absence de l'avocat Hasselt | Assurance Rénovation


Quand vous êtes condamné par le tribunal, Mais vous ne pouvez pas être présent à l'audience, vous serez jugé "en l'absence". Le jugement, dit "jugement type", est alors prononcé sans connaître votre position dans l'affaire. Jusqu'à récemment, il était presque toujours possible de "résister" au jugement type prononcé dans de tels cas. De cette manière, une plainte ne devrait pas être déposée auprès d'une prétendue "juridiction supérieure", mais l'affaire a d'abord été traitée par le premier juge qui vous avait initialement condamné sans connaître votre position.

Peu de temps après, lorsque le juge Koen Geens est arrivé à la barre, les changements en matière de justice avancent à toute vitesse et, dans l'intervalle, l'opposition bien connue a dû céder le pas à une procédure plus efficace et à un allégement supplémentaire du pouvoir judiciaire en place, entraînant la perte de la protection juridique. .

Avec la loi sur le pot-pourri V (loi du 6 juillet 2017) sur la simplification, l'harmonisation, la gestion des données et la modernisation des dispositions de droit civil et de procédure ainsi que du droit notarial et contient diverses dispositions relatives à la justice), publiée au Moniteur belge le 24 juillet 2017, la possibilité de faire appel d’une décision de justice a été sérieusement restreinte.

Art. 143 de la présente loi, art. 1047 (1) du Code pénal, de sorte qu'une opposition ne peut être formée que contre des juges non susceptibles d'appel. Une plainte est-elle possible? Alors peu importe si vous avez été déclaré coupable d'absence ou d'opposition (le dernier cas est le cas si vous étiez réellement présent et avez fait connaître votre position). Vous pouvez alors simplement déposer une plainte.

L'objection est donc réservée aux cas où une plainte n'est plus possible et où le jugement par défaut deviendrait immédiatement définitif, en l'absence d'objections.

Les cas où une plainte est exclue étant très limités, vous pouvez parler en toute sécurité de presque abolition de la résistance.

Cette abolition ayant des implications de grande portée (vous devez choisir le bon remède, vous perdez une chance de faire connaître votre position, etc.), nous tenons à vous en informer.

Aucune mesure transitoire n'est prévue pour cet important amendement législatif. Le changement de loi est arrivé 3 août 2017 déjà en opération. La dernière opposition se retirera donc à compter du 2 août 2017, la nouvelle législation ayant un effet immédiat, non seulement sur le traitement des affaires et les jugements rendus après le 3 août, mais également sur les conséquences des arrêts réglés avant cette date.

Êtes-vous confronté à un jugement type prononcé avant le 3 août 2017? Assurez-vous donc de demander s'il y a toujours une opposition à la proposition. Notre équipe se fera un plaisir de vous aider.

Quelle assurance BTP choisir ?



L’assurance dommages-ouvrage, qu’est-ce que c’est ? L’assurance dommages-ouvrage est une assurance obligatoire que doit prendre tout maître d’ouvrage, notamment, le particulier qui fait construire son lieu de vie ou procède à une rénovation importante ( extension, surélévation, etc. ). Cette assurance se doit d’être souscrite avant l’ouverture du chantier ( article L. 242-1 du Code des assurances ).
Responsabilité et assurance construction : une logique de protection du consommateurnL’assurance construction a été instituée en janvier 1978 par la loi dite « loi Spinetta ». Ce système de mutuelle obligatoire est à double détente : d’une part, tout constructeur ( entrepreneur, maître d’œuvre, professionnel, ou autre personne liée au maître de l’ouvrage par un contrat de louage d’ouvrage ) est soumis à la période de regime de responsabilité. la loi de 1978 ( articles 1792 et suivants du Code civil ) dispose qu’il est confronté à une obligation d’assurance de responsabilité décennale. La loi oblige donc aussi le constructeur à souscrire une assurance décennale pour couvrir la garantie décennale qu’il doit à son client, le chef d’ouvrage ; d’autre part, une assurance obligatoire doit également être souscrite par le maître d’ouvrage, dite assurance de sinistres ( « dommages-ouvrage » ).
Comment déclarer le sinistre à votre assureur dommages-ouvrage ? nPour mettre en loisir votre assurance dommages-ouvrage, vous devez obligatoirement déclarer le sinistre à votre assureur, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme par exemple des imperfections ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à partir de la survenance ou de la connaissance du dommage, pour le déclarer. a défaut, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription médical biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre service d’assurance. Votre déclaration de sinistre doit a minima avoir : – Le numéro du contrat de mutuelle et le cas échéant, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage cassé, – L’adresse de l’ouvrage cassé, – La date de la réception ou à manque, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des sinistres, – La copie de la mise en reste adressée au constructeur si les sinistres apparaissent pendant l’année de parfait achèvement.

Professionnel de l’ouvrage, votre garantie décennale vous incombe : soyez couvertsgrâce aux produits et aux calculteurs proposées par Expert Annonce !

Assurance décennale étanchéité
Vous êtes une société exerçant les travaux d’étanchéité, un auto-entrepreneur ou artisan, couvreurs, bardeurs, façadiers, revêtisseurs-étanchéistes, Plombier, carreleur, maçonnerie, charpentier, maitre d’œuvre profitez de toute l’expérience de notre conseillé team building perso. L’Assurance décennale est un contrat de base qui répond à l’obligation légale de l’Assurance prévue par la loi n°78-12 du 4 janvier 1978 incomplète à la responsabilité civile décennale dans le domaine de la construction de bâtiment et travaux publics. Le contrat vous permet contre les conséquences pécuniaires des responsabilités que vous encourez dans l’exercice de vos challenges professionnelles, c’est une garantie qui prend en compte les particularités de votre spécialité en garantissant notamment les dégâts causés aux tiers et votre responsabilité civile exploitation.
Garantie décennale pour bassin aquatique : définition, les ouvrages couvertsnDédiée à tous les constructeurs d’ouvrages neufs ou existants y compris les piscinistes, la garantie décennale est une assurance de responsabilité civile rendue obligatoire par l’article L-241 du Code des assurances. Elle engage la responsabilité du constructeur qui est tenu d’entreprendre la réparation de défauts cachés qui n’étaient pas visibles lors de la livraison de la piscine intérieure, et ce, sur une période de 10 ans après la fin des travaux. nCette garantie est offerte autant à la clientèle qu’aux éventuels acheteurs successifs. Les artisans en mesure de communiquer cette garantie décennale sont en règle générale considérés comme les plus sérieux et les plus fiables. L’assurance couvre une multitude de dégâts comme ceux qui compromettent la résistance de la piscine extérieure et qui la rendent impossible à utiliser.