les garanties lors de la rénovation d'AVIVA | Assurance Solidité Ouvrage


Professionnels de la construction, saviez-vous qu'une assurance responsabilité civile de dix ans est une obligation légale? Cependant, vos garanties doivent être étendues lorsque vous travaillez sur des projets de rénovation. Restez alerte et informez-vous. Le point dans les éléments à retenir.

Pendant les travaux de rénovation et contrairement aux travaux de construction (maçonnerie, toiture, toiture, etc.), les artisans opèrent au milieu des infrastructures existantes et leur activité peut avoir des impacts inattendus. Électricité, peinture, chauffage ou plomberie… Les dangers sont réels. Vous pourriez endommager un tube vieillissant en installant une nouvelle alimentation en eau ou en compromettant la distribution électrique du boîtier en voulant brancher une simple fiche …

Assurance décennale: obligation légale

L’assurance responsabilité civile de 10 ans est une garantie obligatoire pour les professionnels du secteur. Que vous soyez électricien, plombier, peintre, chauffagiste, sage, serrurier ou ferronnier, vous devez signer un contrat de ce type pour vous protéger à long terme. Ainsi, pendant 10 ans après l'acceptation des projets, vos réalisations sont garanties en cas de défaut ou de défaut dans la construction atteignant la force de l'ouvrage ou la rendant impropre à l'usage auquel elle est destinée. Cela garantit votre tranquillité d'esprit et la conviction de vos clients que les arrangements qui seront pris seront couverts dans les années à venir en cas de problème. Cette assurance protège votre entreprise et vous permet de développer votre entreprise à long terme.

Ne pas confondre avec l'exploitation de la responsabilité civile et après la livraison des œuvres

L'exploitation et la livraison après livraison de la responsabilité des entreprises est une garantie optionnelle, qui est proposée en plus de la responsabilité de 10 ans. Il couvre la responsabilité des professionnels pour les dommages matériels, immatériels ou physiques causés à des tiers. Si cela n’est pas légalement obligatoire, la responsabilité professionnelle est toujours vivement recommandée pour sécuriser le professionnel, son entreprise et ses clients, en particulier lors d’interventions dans des projets de rénovation.

Reportez-vous à la Garantie de risque optionnelle avant de télécharger le site

Pour éviter les surprises désagréables avant d'obtenir votre site Web, pariez sur les garanties optionnelles! Ils complèteront votre police de responsabilité décennale et seront couverts avant que vous obteniez le site Web contre le risque de perte partielle ou totale de votre travail, quelle que soit sa nature (effondrement, incendie, explosion …). Origine (manque de tiers, vandalisme, bombes , événements naturels …). La compensation financière sera à la charge de l'assureur.

Pensez au risque juridique

Parfois, la situation dégénère et vous conduit aux tribunaux. Un client peut prouver sa mauvaise foi et chercher à imputer les dommages qui ne sont pas de votre faute ou retarder le paiement sans excuse. Si le conflit survient entre les mains des tribunaux, votre sécurité peut couvrir les frais d'avocat et le recours à des experts. Un service précieux qui vous fera économiser des coûts considérables et vous permettra de bénéficier d'une assistance dans les moments difficiles pour gérer en tant que leader. Les options proposées s’appliquent également à la collecte des réclamations afin de vous accompagner dans ces processus fastidieux et à long terme.

Vos professions sont uniques et nécessitent un savoir-faire et un soutien particuliers. Constructeurs, découvrez l'assurance responsabilité pluriannuelle et ses choix, conçue pour s'adapter à votre quotidien.

Découvrez l'assurance RC décennale

Quelle assurance rénovation choisir ?


Qui doit prendre l’assurance dommages ouvrage ? Le maître d’ouvrage, c’est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire, de vendeur ou de mandataire du propriétaire de l’immeuble, fait faire faire les travaux. nnLe promoteur immobilier ou le vendeur. Il doit prendre cette assurance au bénéfice des propriétaires successifs. le dispositif vise les promoteurs aussi bien professionnels qu’occasionnels.
Le maître d’ouvrage
Il est concerné s’il parle directement avec l’architecte et l’entrepreneur ou s’il élaboré sa maison lui-même. Le constructeur de maisons individuellesnLa loi l’oblige à spécifier, dans le contrat de construction conclu avec le maître d’ouvrage, le modèle de l’assurance dégâts ouvrage. À défaut d’obtention de cette assurance dans le délai mentionné dans le contrat de construction de individuelle, toutes les sommes versées doivent être remboursées au maître d’ouvrage. Le prêteur ne peut émettre une offre de prêt exempte de toutes avoir vérifié que le contrat comprend les mentions obligatoires relatives à cette assurance.
Comment déclarer le sinistre à votre service d’assurance dommages-ouvrage ? nPour mettre en loisir votre assurance dommages-ouvrage, vous devez impérativement déclarer le sinistre à votre service d’assurance, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme par exemple des fissures ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à partir de la survenance ou de la connaissance du problématique, pour le déclarer. a défaut, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription médical biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription médical en envoyant une lettre conseillée avec accusé de livraison à votre assureur. Votre déclaration de sinistre doit a minima avoir : – Le numéro du contrat d’assurance et une fois le moment venu, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage endommagé, – L’adresse de l’ouvrage endommagé, – La date de la livraison ou à manque, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des dommages, – La copie de la mise en demeure adressée au constructeur si les sinistres apparaissent l’année de parfait achèvement.

Professionnel du BTP, votre assurance civile vous incombe : soyez couvertsgrâce aux produits et aux simulateurs proposées par Expert Annonce !

Le contrat a pour objet de garantir en dehors de toute recherche de responsabilité, le coût de la totalité des travaux de rénovation des désordres de nature décennale affectant l’ouvrage réalisé, dont le constructeur est responsable. Ce qui contient les travaux de destruction, de déblaiement, de accumule ou de démontage. L’assurance construction indemnise aussi les conséquences des désordres pour les constructions neuves. En ce qui concerne les désordres affectant les existants (qui sont techniquement indivisibles avec la construction nouvelle), l’assurance décennale assume les travaux de réparation pour les désordres de nature décennale et l’assurance responsabilité civile de l’entrepreneur indemnise les conséquences de ces désordres.
Le statut auto-entrepreneur est un statut allégé au niveau social et fiscal. Néanmoins ce régime spécialisé ne vous soustrait pas à l’obligation légal de souscrire à une garantie décennale, aussi appelée assurance décennale, Responsabilité Civile décennale ou même assurance construction. Zoom sur l’assurance décennale auto-entrepreneur. nPendant 10 ans après la livraison, l’intervenant dans la construction est responsable envers le chef de l’ouvrage des défauts ou malfaçons des éléments qui font indissociablement corps avec l’édifice, y compris ceux venant d’un vice du sol.