Responsabilité civile pour l'assurance des conducteurs | Assurance Rénovation


L'assurance responsabilité civile automobile est obligatoire. Le sujet de l'assurance est la responsabilité civile des personnes physiques et morales assurées pour les dommages matériels et immatériels causés par des tiers.liées à la possession et / ou à l'utilisation de véhicules à moteur dont l'assuré est responsable en vertu du droit bulgare ou du pays du dommage. Toutes les personnes sont considérées comme des tiers, à l'exception des personnes responsables des dommages.
L’assurance responsabilité civile automobile s’applique au territoire de la République de Bulgarie pour les montants d’assurance jusqu’à concurrence du plafond fixé par la législation et la réglementation en vigueur pour les dommages matériels et non financiers. Un contrat d'assurance obligatoire peut également être conclu pour un montant assuré supérieur aux exigences légales, auquel cas l'obligation de souscrire une assurance est réputée remplie.

Assurance responsabilité civile automobile L'assurance automobile peut également couvrir les pays tiers participant au système de carte verte pour lesquels la compagnie d'assurance délivre un certificat de carte verte.

La responsabilité de l'assureur est limitée au montant des coûts réels de récupération du bien endommagé à la suite d'un événement assuré, sans dépasser la limite et la valeur réelle correspondantes. La compagnie d’assurance indemnise également les coûts engagés pour prévenir ou limiter les dommages.
Le montant assuré est limité par le législateur avec divers montants pour pertes matérielles et non morales (morales). Pour 2006, l’assurance a été souscrite pour le montant minimal d’assurance suivant:
1. Pour les dommages non financiers et financiers résultant de lésions corporelles ou de décès:
a) 2 000 000 BGN pour chaque occurrence d'une victime;
b) 10 000 000 BGN pour chaque occurrence de deux blessés ou plus;
2. pour dommages matériels (biens) 2 000 000 BGN pour chaque événement.

La prime d'assurance. La prime de risque obligatoire minimale doit être suffisante, calculée sur la base d'une assurance actuarielle raisonnable, pour garantir le respect de toutes les obligations de la société d'assurance, y compris la constitution de réserves d'assurance suffisantes. La création de primes d’assurance brutes est définie comme la prime de risque minimale correspondant aux frais d’acquisition et d’administration pris en charge, conformément au règlement relatif aux procédures et à la méthode de constitution des réserves d’assurance et de santé (paragraphes 7 et 8 au paragraphe 1), des contributions au fonds de garantie et d’autres frais. Il est payable au moment de la signature du contrat, sauf convention contraire. En cas de paiement différé, si le paiement est retardé, l'assurance sera résiliée à. 17h00 à la date d'échéance, qui doit être reflétée dans la police d'assurance. Lors du paiement des acomptes différés, l'assurance sera remboursée à partir de 0,00 le jour suivant le paiement.
Compensation d'assurance. En cas de survenance d’un événement assuré ayant causé un dommage matériel et dommageable à un tiers, l’assuré et les tiers lésés sont tenus d’informer par écrit la compagnie d’assurance des circonstances dans lesquelles l’événement assuré s’est produit et du montant de celui-ci. des dommages. En même temps, l'assuré doit être tenu d'informer l'assureur des réclamations à son encontre ou des paiements qu'il a effectués pour les dommages causés. En cas de réclamation de la part de la personne lésée, l'assuré est obligé d'associer l'assureur à la procédure lorsque cela est légal. Sinon, le jugement peut être contesté par la compagnie d'assurance.
La décision finale sur la responsabilité des automobilistes en matière d’assurance responsabilité civile ne doit pas dépasser trois mois à compter de son envoi à la compagnie d’assurance qui a souscrit l’assurance ou à son mandataire.
Dans le délai susmentionné, la personne à qui la demande a été faite détermine et paye le montant de l'indemnité ou donne un avis motivé sur la demande lorsque celle-ci refuse le paiement ou lorsque le motif et l'étendue du dommage ne sont pas pleinement établis.
La partie lésée a droit à un taux d'intérêt légal pour retarder le montant de l'indemnité facturée à compter de la fin de la période de trois mois.
Les frais d'assurance sont facturés et payés dans la devise dans laquelle la demande est faite. Les demandes d’indemnisation liées à un événement d’assurance survenu en République de Bulgarie sont libellées en monnaie locale.
L’assureur verse une indemnité au tiers innocent blessé et a le droit de recevoir l’indemnité assurée versée lorsque la personne assurée à l’accident:
• a conduit un véhicule après avoir bu de l'alcool dont l'alcoolémie était au-dessus de la loi ou sous l'influence d'une drogue ou de son analogue ou avait refusé ou était sur le point de passer d'un analogue de l'alcool;
• n'a pas arrêté et n'a pas pris de mesures pour éliminer la panne ou le mauvais fonctionnement du véhicule pendant la circulation, dans la mesure où il menace la sécurité de la circulation et que l'accident s'est produit;
• conduire des véhicules sans permis de conduire;
• causé la blessure intentionnellement;
L'assurance pour les autres véhicules est assurée:
a) Assurance responsabilité civile liée à la possession et à l'utilisation de navires;
b) Assurance responsabilité civile liée à la possession et à l'utilisation d'aéronefs;
c) Assurance responsabilité civile liée à la possession et à l'utilisation de wagons de chemin de fer.

Quelle assurance rénovation choisir ?


Qui doit souscrire l’assurance sinistres ouvrage ? Le maître d’ouvrage, c’est-à-dire toute personne ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire, de vendeur ou de mandataire du propriétaire de l’immeuble, fait faire faire les travaux. nnLe promoteur immobilier ou le vendeur. Il doit souscrire cette assurance au bénéfice des propriétaires successifs. la loi vise les promoteurs aussi bien professionnels qu’occasionnels.
Le maître d’ouvrage
Il est en question s’il parle directement avec l’architecte et l’entrepreneur ou s’il élaboré son domicile lui-même. Le constructeur de maisons individuellesnLa loi l’oblige à préciser, dans le contrat de construction conclu avec le chef d’ouvrage, le modèle de l’assurance sinistres ouvrage. À manque d’obtention de cette assurance à la date prévue par le contrat de construction de individuelle, toutes les sommes versées doivent être remboursées au maître d’ouvrage. Le prêteur ne peut émettre une offre de prêt exempte de toutes avoir vérifié que le contrat inclus les mentions nécessaires relatives à cette assurance.
Comment déclarer le sinistre à votre assureur dommages-ouvrage ? nPour mettre en jeu votre assurance dommages-ouvrage, vous devez absolument déclarer le sinistre à votre assureur, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme des fissures ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à compter de la survenance ou de la connaissance du problématique, pour le déclarer. par contre, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Votre déclaration d’incendie doit a minima comporter : – Le n° du contrat d’assurance et une fois le moment venu, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage endommagé, – L’adresse de l’ouvrage endommagé, – La date de la livraison ou à manque, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des dommages, – La copie de la mise en reste adressée au constructeur si les dommages apparaissent l’année de parfait achèvement.

Professionnel du BTP, votre garantie décennale vous incombe : soyez rassurésgrâce aux produits et aux simulations proposées par Expert Annonce !

Attestation d’assurance obligatoire ?
Avant l’ouverture du chantier, le professionnel doit obligatoirement remettre à son client, le maître d’ouvrage, un document du contrat d’assurance en responsabilité civile décennale (RCD) qu’il a souscrit pour couvrir la garantie décennale : soit le modèle de l’attestation d’assurance ( contrat personnel ) soit le standard de l’attestation de mutuelle (contrat collectif). Ces attestations doivent être jointes aux devis et factures des professionnels garantis. En cas de vente d’un logement dans les 10 ans en fonction de sa construction, la mention de la véracité ou non des assurances obligatoires se doit d’être annexée au contrat de vente, afin de permettre à l’acquéreur traiter en cas de sinistre.
Garantie décennale dommage-ouvragenL’assurance dommage-ouvrage doit impérativement être souscrite par le client de travaux de construction ou de gros place. beaucoup des assureurs de particuliers, comme la Maaf, proposent ce type de contrat. Elle couvre les dégâts en relation à la garantie décennale et permet au client de ne pas attendre que le tribunal reconnaisse la responsabilité du maître d’oeuvre. nGarantie décennale du vice cachénTrois conditions sont demandées pour qualifier un défaut de vice planqué. Il ne doit pas être voyant, il doit être antérieur à la vente et doit rendre le bien impropre à sa destination. Pour un logement de moins de dix ans, ces défauts sont couverts par la garantie décennale. nQue couvre la garantie décennale ? La garantie décennale couvre les dégâts qui compromettent la stabilité de l’ouvrage ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. Et, en terme de logement, ceux qui le rendent inhabitable.
Garantie décennale et toiture.
Les avaries touchant à la toiture seront couvertes dès lors qu’elles nuisent à l’étanchéité et soient responsables des infiltrations d’eau.