Assurance dommages pour le copropriétaire | Assurance Rénovation


Consultant en copropriété, gestionnaire immobilier, gestionnaire immobilier, effectue tous travaux de construction ou de rénovation.

Pourquoi vous en assurer?

En tant que gestionnaire immobilier, administrateur ou gestionnaire, vous exécutez le développement, la restauration, la rénovation ou l’agrandissement pour le compte de vos électeurs et vous souhaitez:

Notre solution d'assurance multitravaux syndic

Nous vous proposons un contrat global, appelé Multitravaux, avec 4 composantes d'assurance indissociables:

  • Pertes d'assurance, y compris les dommages aux pertes existantes.
  • Assurance des risques de construction, y compris les dommages aux biens existants
  • Assurance de responsabilité civile du pouvoir adjudicateur.
  • Assurance de responsabilité du syndic pendant 10 ans, conformément à l'obligation d'assurance régie par la loi du 4 janvier 1978.

Verspieren offre la sécurité de la construction à d'autres professionnels de la construction: assurances d'assureurs, assurances cmi, propriétaires d'immeubles, propriétaires immobiliers, ingénieurs, entreprises de construction …

Le plus Verspieren

  • Vous pouvez bénéficier d'une gestion simplifiée grâce à la transparence du relevé de localisation.
  • La garantie est très rapide: dans les 48 heures en cas d'urgence et après réception de toutes vos données.
  • Vous avez le plein contrôle de votre budget d'assurance grâce au calendrier des frais figurant dans le relevé de localisation.
  • Vous pouvez bénéficier d'un niveau d'assurance très compétitif par rapport au marché traditionnel.

Si vous êtes un client et que vous avez pris l’assurance de nombreuses propriétés,
accédez à votre réseau exclusif.

Quelle assurance Bâtiment/Travaux Public choisir ?


Qui doit souscrire l’assurance sinistres ouvrage ? Le maître d’ouvrage, c’est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire, de vendeur ou de mandataire du propriétaire de l’immeuble, fait procéder aux travaux. nnLe promoteur immobilier ou le vendeur. Il doit souscrire cette assurance au bénéfice des propriétaires successifs. la loi concerne les promoteurs aussi bien professionnels qu’occasionnels.
Le maître d’ouvrage
Il est en question s’il parle directement avec l’architecte et l’entrepreneur ou s’il construit son domicile lui-même. Le constructeur de maisons individuellesnLa loi l’oblige à préciser, dans le contrat de construction conclu avec le chef d’ouvrage, la référence de l’assurance sinistres ouvrage. À défaut d’obtention de cette assurance à la date prévue par le contrat de construction de , toutes les sommes versées doivent être remboursées au maître d’ouvrage. Le prêteur ne peut émettre une offre de prêt sans avoir vérifié que le contrat comporte les mentions obligatoires relatives à cette assurance.
Comment déclarer le sinistre à votre service d’assurance dommages-ouvrage ? nPour mettre en loisir votre assurance dommages-ouvrage, vous devez absolument déclarer le sinistre à votre service d’assurance, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme des imperfections ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à compter de la survenance ou de la connaissance du problématique, pour le déclarer. par contre, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription en envoyant une lettre conseillée avec accusé de livraison à votre assureur. Votre déclaration de sinistre doit a minima avoir : – Le numéro du contrat de mutuelle et le cas échéant, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage endommagé, – L’adresse de l’ouvrage endommagé, – La date de la réception ou à défaut, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des dommages, – La copie de la mise en reste adressée au constructeur si les sinistres apparaissent pendant l’année de parfait achèvement.

Professionnel du BTP, votre responsabilité civile vous incombe : soyez rassurésgrâce aux produits et aux simulateurs proposées par Expert Annonce !

Attestation de mutuelle obligatoire ?
Avant l’ouverture du chantier, le professionnel doit obligatoirement remettre à son client, le chef d’ouvrage, un justificatif du contrat d’assurance en responsabilité civile décennale (RCD) qu’il a souscrit pour couvrir la garantie décennale : soit le standard de l’attestation d’assurance ( contrat personnel ) soit le format de l’attestation de mutuelle (contrat collectif). Ces attestations doivent être jointes aux devis et documents de facturation des professionnels garantis. En cas de vente d’un logement dans les 10 ans en fonction de sa construction, la mention de la véracité ou non des assurances obligatoires se doit d’être annexée au contrat de vente, afin de permettre à l’acquéreur influencer en cas d’incendie.
Garantie décennale dommage-ouvragenL’assurance dommage-ouvrage doit nécessairement être souscrite par le client de travaux de construction ou de gros oeuvre. certains des compagnies d’assurances de particuliers, comme la Maaf, proposent ce type de contrat. Elle couvre les sinistres relatifs à la garantie décennale et permet au client de ne pas attendre que le tribunal reconnaisse la responsabilité du maître d’oeuvre. nGarantie décennale du vice cachénTrois conditions sont demandées pour qualifier un défaut de vice tapi. Il ne doit pas être voyant, il se doit d’être antérieur à la vente et doit rendre le bien impropre à sa destination. Pour un logement de moins de 10 ans, ces vices sont couverts par la garantie décennale. nQue couvre la garantie décennale ? La garantie décennale couvre les sinistres qui compromettent la stabilité de l’ouvrage ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. Et, en matière de logement, ceux qui le rendent inhabitable.
Garantie décennale et toiture.
Les avaries touchant à la toiture seront couvertes dès lors qu’elles nuisent à l’étanchéité et causent des infiltrations d’eau.