comment l'utiliser? – MaxiAssur | Assurance Solidité Ouvrage


Dix ans de garantie: petit rappel

Qu'est-ce que la garantie de dix ans et qu'est-ce que c'est? Chaque fabricant est tenu de donner une garantie de 10 ans avant de commencer un nouveau travail. Cette obligation découle de l'article L. 241-1 du code des assurances.

Qui sont les personnes couvertes par la garantie de dix ans?

Tous les fabricants sont soumis à cette obligation: architectes, techniciens, entrepreneurs ou tous ceux avec lesquels le client a un contrat pour la construction d'un ouvrage ou travaille de manière indissociable du même travail. En outre, tous ceux qui vendent un projet qu'ils ont construit ou ont construit eux-mêmes après la date de réception du projet.
En d'autres termes, et de manière schématique, vous devrez couvrir la garantie de 10 ans si vous décidez de vendre la maison que vous avez construite dans les 10 ans suivant la fin des travaux. En effet, l'acheteur récupère automatiquement cette garantie de dix ans. Par conséquent, il peut faire usage de cette garantie en cas d'accident rendant le travail impropre à l'usage auquel il est destiné ou si le dommage en affecte la rigidité.

Quels sont les troubles liés?

Les troubles couramment observés sont:

  • moisissure en grande quantité dans un appartement,
  • pénétration,
  • non-respect des normes de sécurité et autres normes susceptibles de présenter un risque d'incendie,
  • des anomalies dans l'utilisation normale d'une fosse septique;
  • fissures, y compris une piscine ou un mur.

Cette liste n'est pas exhaustive et tiendra compte de toutes les défaillances affectant la destination du logement lui-même ou de l'équipement du logement. Ces dommages concernent la nouvelle construction et les travaux sur l'existant, ce qui est vital.
Si les travaux effectués se limitent à des travaux d'entretien courants, ils ne sont pas couverts par la garantie légale de 10 ans. La même chose s'applique à tous les projets qui n'impliquent pas l'incorporation de nouveaux matériaux dans la structure.

Comment protéger les dangers potentiels?

Si vous utilisez un constructeur pendant le travail, il est nécessaire de prendre soin de certains éléments pour vous protéger des dangers éventuels.

  • demandez au professionnel qui s'occupe de votre travail de fournir une preuve de sa garantie de 10 ans. Il s’agit d’un certificat d’assurance qui doit être fourni par les fabricants avant le début des travaux.

Découvrez dans cet article comment vérifier les certificats d'assurance de l'artisan de sept ans.

  • souscrivez une assurance dommages aux biens si vous souhaitez effectuer des travaux pouvant donner lieu à la garantie de dix ans. Ainsi, vous obtiendrez un paiement plus rapide pour les travaux de réparation en cas de défaillance de cette responsabilité.

Comment activer la garantie de 10 ans si vous êtes enregistré pour des dommages

Si vous avez un contrat d'assurance non-vie en relation avec l'exécution de l'emploi en question (notez qu'il s'agit d'une obligation légale), vous devez déclarer l'apparence d'une réclamation auprès de la compagnie d'assurance.
C’est cet assureur qui ouvrira un dossier et lancera le processus de réclamation, comme prévu dans le Code des assurances.

Voir cet article: Procédure d'indemnisation pour l'assurance contre les pertes matérielles

Il peut éventuellement inviter un expert si les circonstances l'exigent (généralement, un expert est automatiquement nommé lorsque le montant des dommages est estimé à plus de 1 800 euros).
Cet expert est chargé d’analyser les dommages existants, d’établir un inventaire des travaux à effectuer et de les quantifier de manière objective.

Voir cet article: Comment fonctionne l'évaluation des dommages

Une fois que vous avez déclaré le sinistre, votre assureur vous proposera une offre de compensation, généralement deux semaines après la déclaration. Vous devrez envoyer un devis de réparation à l'avance. En cas d'intervention d'un expert, l'offre d'indemnisation vous sera envoyée dans les 2 mois suivant le constat de l'accident. En fonction de l'avis de l'expert, votre assureur peut refuser de couvrir les dommages, d'où l'importance de connaître votre contrat à l'avance.
Une fois que cette offre de compensation a été faite, l’assureur ira à l’assureur décennal du constructeur de livres.

Quelle assurance dommage ouvrage choisir ?



Pour vos travaux, vous devez vous adresser à un professionnel couvert par une assurance de responsabilité civile décennale pour pouvoir souscrire une assurance dommage ouvrage. Vous devez selon l’article l 242 1 code des assurances du code des assurances prendre une assurance dommage ouvrage pour particulier. L’article 242-1 du code des assurances l’oblige à souscrire une assurance dégâts ouvrage promoteur. Notre expertise dans l’assurance dégâts ouvrage est acceptée par les particuliers comme par les professionnels.
Comment déclarer le sinistre à votre assureur dommages-ouvrage ? nPour mettre en loisir votre assurance dommages-ouvrage, vous devez absolument déclarer le sinistre à votre assureur, qu’il s’agisse de nouveaux désordres ou de l’aggravation de désordres anciennement déclarés ( comme des imperfections ). Attention : Vous disposez d’un délai maximum de deux ans à compter de la survenance ou de la connaissance du dommage, pour le déclarer. par contre, vous ne pourrez être indemnisé ( on parle de « prescription médical biennale » ). nnVous pouvez cependant interrompre le délai de prescription en envoyant une lettre conseillée avec accusé de réception à votre service d’assurance. Votre déclaration de sinistre doit a minima compter : – Le numéro du contrat d’assurance et le cas échéant, celui de l’avenant, – Le nom du propriétaire de l’ouvrage cassé, – L’adresse de l’ouvrage cassé, – La date de la livraison ou à défaut, la date de première occupation de l’ouvrage, – La date d’apparition et la description des dommages, – La copie de la mise en demeure adressée au constructeur si les sinistres apparaissent l’année de parfait achèvement.

Professionnel du bâtiment, votre garantie décennale vous incombe : soyez sécurisésgrâce aux produits et aux simulateurs proposées par Expert Annonce !

Le contrat a pour objet de garantir en dehors de toute recherche de responsabilité, le coût de la totalité des travaux de réparation des désordres de nature décennale affectant l’ouvrage réalisé, dont le constructeur est responsable. Ce qui contient les travaux de démolition, de déblaiement, de accumule ou de déassemblage. L’assurance construction indemnise également les conséquences des désordres pour les constructions neuves. En ce qui concerne les désordres affectant les existants (qui sont spécifiquement indivisibles avec la construction nouvelle), l’assurance décennale gère les travaux de rénovation pour les désordres de nature décennale et l’assurance responsabilité civile de l’entrepreneur indemnise les conséquences de ces désordres.
Garantie décennale dommage-ouvragenL’assurance dommage-ouvrage doit obligatoirement être souscrite par le client de travaux de construction ou de gros place. la plupart des assureurs de particuliers, comme la Maaf, proposent ce type de contrat. Elle couvre les dégâts en relation à la garantie décennale et permet au client de ne pas attendre que le tribunal reconnaisse la responsabilité du maître d’oeuvre. nGarantie décennale du vice cachénTrois conditions sont requises pour qualifier un manque de vice tapi. Il ne doit pas être apparent, il se doit d’être antérieur à la vente et doit rendre le bien impropre à sa destination. Pour un immeuble de moins de 10 ans, ces défauts sont couverts par la garantie décennale. nQue couvre la garantie décennale ? La garantie décennale couvre les sinistres qui compromettent la stabilité de l’ouvrage ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. Et, en matière de logement, ceux qui le rendent inhabitable.
Garantie décennale et toiture.
Les avaries portant sur la toiture seront couvertes dès lors qu’elles nuisent à l’étanchéité et engendrent des infiltrations d’eau.